Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Cameroun: remords autour du retrait de l’organisation de la CAN 2019

La nouvelle du retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun par la Confédération Africaine de Football ne cesse d’alimenter des débats chez les fans de foot dans la ville de Ngaoundéré. Certains voient en cela un règlement de compte entre l’ex-président, le camerounais Issa Hayatou, et Ahmad Ahmad, le malgache.

Après les premières déclarations du président de la Caf sur la capacité du Cameroun à tenir le pari de l’organisation de la Can qui avaient fait le tollé général, celles du 30 novembre tombent comme un poignard dans les cœurs des camerounais, notamment ceux de Ngaoundéré.

‘’Ce monsieur manque de sérieux. Au départ, il disait que même à 4 équipes, le Cameroun n’était pas prêt, maintenant c’est un retrait qu’il annonce. Il veut ternir l’image du Cameroun, moi en tant que Camerounais, je pense qu’il a perdu la raison. Après tant d’investissement ? Ce n’est pas possible ça’’, s’offusque Clément, un habitant de Ngaoundéré.

Dans cette vague de réactions, les plus dures soutiennent la saisine du Tribunal Arbitral des Sports de Lausanne en vue de rétablir le Cameroun dans ses droits au regard des prêts contractés pour les infrastructures de la Can.

‘’Je pense que l’Etat Camerounais doit prendre ses responsabilités et faire appel de cette décision qui vise à déshonorer un grand pays de football comme le Cameroun. Il doit aller au TAS pour contester cette décision’’, indique Moussa, enseignant.

S’il est vrai que les déclarations du président de la Caf a irritées beaucoup des camerounais, il n’en demeure pas moins qu’elle soit fondée sur certains aspects. Les travaux des infrastructures n’avancent pas à un rythme satisfaisant, selon eux.

‘’Moi je trouve que cette décision vient tout simplement montrer le manque de sérieux de l’équipe en charge de la construction des infrastructures et de l’organisation de la compétition. Voyez la route Ngaoundéré-Garoua, vous pensez qu’on peut la réhabiliter en 5 mois ? C’est vrai que Ngaoundéré n’abritera pas la compétition, nous voulons aller suivre les matchs de la poule de Garoua, mais c’est de l’honneur du pays qu’il est question. Cet axe est tellement dégradé. Mieux qu’elle soit retirée au Cameroun et les responsables tireront les leçons de leurs échecs’’, avance Steve.

La sortie médiatique du porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary, invitant les camerounais au calme ne dissipe pas pour autant les inquiétudes par rapport à la tenue de cette compétition dans notre pays en 2019.

SOURCE:https://actucameroun.com/2018/12/03/cameroun-remords-autour-du-retrait-de-lorganisation-de-la-can-2019/

Facebook