Burkina Faso/Des groupes d’autodéfense pour contrer les éventuels troubles scolaires

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Dans le but de contrer les grèves qui perturbent -, les programmes scolaires, des responsables de certains établissements scolaires, publics comme privés, – ont engagé des groupes d’autodéfense pour contrer les éventuels trouble-fêtes dans un lycée public de la ville de Ouagadougou.

Les manifestations d’élèves sont fréquentes dans les établissements scolaires – au point de perturber le déroulé de l’année scolaire et académique. Cette situation a amené certains responsables d’écoles à prendre des mesures afin de trouver une solution à la fréquence des mouvements de grèves.

La trouvaille des responsables de ces établissements, est de recruter de groupes d’autodéfense , appelés Koglwéogo, qui doivent assurer la sécurité des lieux –  la quiétude, au sein de l’école, tant pour les  élèves comme le  personnel enseignant et administratif, indique le site wakatsera.com.qui fourni l’information.

 Bien qu’une certaine opinion leur reproche un manque de professionnalisme dans leurs actions, il a tout de même salué le travail que réalisent ces supplétifs de sécurité.
Les Koglwéogo interviennent – dans la lutte contre l’insécurité urbaine, en s’occupant souvent des cas de vol.

LIRE AUSSI :   Recomposition de la CEI : le projet de loi adopté en conseil des ministres fera-t-il l’unanimité ?