ads bas

Bouaflé Référendum/Le président du CES déjoue tous les pronostics

ads bas

 

Très tôt ce dimanche  matin, les populations se sont rendues aux urnes pour accomplir leur devoir de mémoire. Le Président du Conseil économique et social Charles Koffi Diby qui s’est rendu au Lycée municipal de ladite ville aux environs de 10h a voté dans le calme et dans la sérénité. Il a exhorté les indécis à voter un « OUI » massif pour le bonheur des habitants de la Côte d‘Ivoire. Contrairement à certaines régions comme Gagnoa où  l’atmosphère était lourde. Les partisans du « non »ont érigé des barricades sur les principales artères de la ville. La circulation automobile perturbée avec une réduction de moitié du trafic. La présence massive de plusieurs unités de la police, notamment, la Brigade anti – émeutes (Bae) ainsi que la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) a amené les populations à rester chez elles. Ce qui n’est pas le cas pour les fidèles chrétiens qui, eux, ont pris d’assaut temples et tabernacles. Selon nos sources, la porte d’entrée de la ville au quartier Garahio, quartier favorable à l’opposition, les jeunes militants du FPI ont barré la voie principale.  Des troncs d’arbres, des bancs et des tables sont disposés au travers de la route. A plusieurs points sur le tronçon routier, les jeunes tiennent fermement des barrages en vue d’empêcher toute circulation. La source souligne que pendant ce temps, les bureaux de vote de L’Epp 1et 2, dudit  quartier ainsi que ceux des Groupes scolaires Sainte-Madeleine et Alliance ont vu leur matériel détruit ou enlevé. Aucune présence humaine dans ces lieux restés clos. Le même spectacle s’est répété  à Babré, Barouhio et Mama. Dans cette dernière localité, l’unique bureau de vote installé dans l’enceinte de l’école primaire, aucune âme pour accomplir son devoir. Outre les autres localités où l’on a constaté des échauffourées, la ville de Bouaflé a battu le record en votant dans le calme sous l’œil vigilant du président du Conseil économique et social.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.