Disparition du Maire de Bouaflé/ Un élu demande une enquête à l’UVICO-CI

Par Keren Bossouma/afriquematin.net

A l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route (JMSVAR), célébré hier dimanche, un vibrant hommage a été rendu au Maire de la commune de Bouaflé Lehié Bi Lucien, qui vient de perdre la vie suite à un accident tragique de circulation.

Le Dimanche 21 novembre 2021, lors de la journée Mondiale du Souvenir des Victimes des Accidents de la route (JMSVAR), un hommage a été rendu au Maire Léhié Bi Lucien. Au cours de cette célébration, le Député-maire de la commune de Sikensi, Joseph N’Gata Boy et collègue de l’illustre disparu n’a pas manqué d’exprimer sa peine :

« Depuis le 18 novembre dernier, je vis avec cette grande peine que je ressens en tant qu’élu et en en tant qu’Ivoirien. Une douleur atroce, mais pas muette, car j’ai décidé de m’exprimer aujourd’hui à l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route…j’ai perdu un collègue dans un accident de la route, le peuple Gouro a perdu l’un de ses fils et la Côte d’Ivoire a perdu un médecin chirurgien. Nous avons constaté le décès atroce du maire Léhié Bi Lucien. Que ton âme repose en paix cher collègue », a-t-il déclaré.

Pour le député-maire, il est important que l’UVICOCI ouvre une enquête afin d’éclairer l’opinion nationale et internationale sur les circonstances de cet accident tragique qui endeuille la famille des élus municipaux. Poursuivant, il a souligné qu’il est nécessaire de renforcer la sécurité routière afin d’éviter ces accidents de routes tragiques. « Cela aurait pu arriver à l’un d’entre nous, élus, qui sommes à 80% de notre temps sur les routes pour rejoindre soit Abidjan ou nos différentes circonscriptions », a-t-il conclu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.