Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Bingerville-Municipales/Aké Jean Baptiste, directeur de campagne « Beugré Djoman a une vision futuriste »

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

La campagne électorale ouverte depuis le samedi 29 septembre 2018, bat son plein avec les déconvenues et les-à-côtés liés à ce genre d’évènement. Les électeurs, dans leur diversité, s’apprêtent à voter celui qui tiendra les rênes de leur cité, le samedi 13 octobre prochain. A Bingerville, six candidats et non des moindres, s’affrontent pour relever le défi de développement de l’ancienne capitale de la Côte d’Ivoire.  Au terme de  cette phase de ces élections, où les candidats sont emmenés à séduire l’électorat, des membres de la coalition Rhdp de  Bingerville se disent confiants. Pour le secrétaire général de la section Marchoux, Antony Dido, « le bilan, au vu des rencontres que nous avons tenus avec les populations, est  positif. Le  travail qui a été abattu sur le terrain par les différents secrétaires généraux de sections, Pdci-Rda, de responsables de partis politiques dont le Mfa, l’Udpci, l’ Rdr, a porté ses fruits et nous rend confiant ». Aux dires des personnes que nous avons interrogés, le candidat Beugré Djoman  est nettement en hausse des intentions de vote. Jules Gnaba, secrétaire général de la section d’Agban village, note : « nous avons un net  avantage, car ’avoir sillonné les quartiers et villages, nous constatons que tous ont adhéré à la politique  et au programme de développement du maire  sortant Beugré Djoman. Nous nous en réjouissons ».  Ali Bintou (Mfa), « nous restons confiants. C’est vrai, une élection n’est jamais gagnée d’avance, mais au vu des sondages, la liste Rhdp est en pole position ». Le directeur de campagne, Aké Jean Baptiste se dit rassurant, « nous sommes confiants et nous savons que nous allons gagner ». Pour lui, le programme qui a été  déroulé  a consisté à montrer que le maire Beugré Djoman, candidat de la liste Rhdp, détient une bonne dose d’expérience, non seulement  pour avoir exercé la fonction de maire pendant 17 ans. Plusieurs projets réalisés et non des moindres sont à son actifs,  « notamment dans le  secteur de la vie, économique, social, culturel », rappelle-t-il.  La ville a connu durant cette petite décennie, une évolution démographique de haut niveau, «en démontrent les statistiques par la démographie qui s’amplifie à un rythme exponentiel », fait-il remarquer. Rappelant ces performances de  dix-sept(17) ans de gestion, Aké Jean Baptiste se dit outré par certains propos incohérents de candidats dont le programme est basé sur la délation. « Le maire a dit dans sa campagne que le quartier Gbagba va suivre une restructuration-Il s’agit tout simplement de l’organiser  et de faire en sorte qu’il y ait des servitudes (l’eau, l’électricité), tout ce qu’il y a pour embellir le quartier. Alors que les gens ne fassent pas l’amalgame en utilisant le mot à contre sens pour aller contre la politique  hautement positive du maire », insiste-t-il. En conclusion, il invite toute la population, les électeurs- à soutenir le  programme de développement du conseil municipal, avec à sa tête Beugré Djoman en votant  massivement le samedi 13 octobre 2018. Un appel entériné par le président de la jeunesse Toa Aimé.

Facebook