Bingerville/ Akouai-Agban lance Feabeach

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Initié par les populations Atchan du village Akouai Agban, dans la commune de Bingerville, la deuxième édition de Feabeach a ouvert ses portes le jeudi 20 avril 2017 dernier. L’objectif de cette célébration est de faire connaitre la culture atchan dans toute sa diversité, principalement la fabrication de l’attièké, un produit alimentaire prisé  et consommé en pays ébrié. Le président de cette cérémonie grandeur nature, le ministre Gnamien Konan, s’est félicité de l’organisation de cet événement. A l’occasion, il a  exprimé sa disponibilité à accompagner le développement touristique de Bingerville, tout en réitérant un attachement et un  respect à cet environnement que présentent les baies des villages atchans.  « Le peuple atchan doit exister, aussi bien que sa culture. Les initiatives sont bonnes à saisir et à saluer. A cet effet toutes les générations doivent s’impliquer dans ce genre d’initiatives. Cela aura pout but de consolider et de pérenniser notre culture », a invité pour sa part, le parrain Beugré Djoman. Le premier magistrat de la commune a également  salué cet esprit d’initiative qui,  après la foire Adjê Pêssi permet  à ses administrés de se frotter à cet autre cadre d’expression de la culture Atchan. « Pour notre part Feabeach sera inscrit aux nombres des activités qui bénéficieront de l’appui technique et financier de la mairie à partir de 2018 ». Atchebro Jean Marcial, qui en est l’organisateur a souligné que cette deuxième édition, organisée du 20 au 23 avril, a pour objectif de célébrer la culture atchan, mais également de révéler le défi de l’attiéké gage de sécurité alimentaire et pourvoyeur d’emploi. Le concours de pèche à l’épervier, de courses de pirogues, de concours culinaire et un défilé en habits traditionnels dit Habit- festival, ont meublé le programme durant ces trois jours. « L’attiéké : enjeux de sécurité alimentaire et créateur d’emploi » est le thème choisi pour cette deuxième édition.  Aussi pour les prochaines éditions, le ministre Gnamien Konan a indiqué aux organisateurs qu’il se tient à leur disposition et entend apporter son soutien permanent aux prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.