Bienfaisance/La Fondation Général Akissi apporte du nécessaire à des élèves

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

(Lundi 28 Janvier 2019)- Dans le cadre de sa politique sociale en faveur des populations les plus vulnérables, la Fondation général Akissi pour le droit  des enfants et les femmes (Fonga-Pdef) vient de faire des heureux grâce à une structure partenaire. Cette cérémonie de générosité a eu pour point focal, l’Epp de Konanbakro, village situé  dans la sous-préfecture de Zagueta, dans le département de Bouaflé.

Peuplé  de plus de mille âmes, ce bourg ne bénéficie d’aucune infrastructure. Encore moins une école primaire qui devrait faire la  fierté de ses populations. Les élèves dont les parents sont pour la plupart démunis, manquent du minimum pour un meilleur apprentissage. Volant au secours de ces laissés-pour-compte, une délégation conduite par le Médecin général Kouamé Akissi et  la fondation général Akissi, comprenant des opérateurs économiques et de donateurs s’y sont rendues le vendredi 25 janvier 2019 dernier en vue d’apporter du sourire aux apprenants. Plus d’une centaine de cartables dotés de lampes solaires ont été distribués aux élèves les plus méritants afin de les accompagner dans leurs études.

Ouverte en 2015 à caractère communautaire, cette école a accueilli  officiellement ses premiers enseignants en 2016 avec un effectif qui avoisine trois cents pensionnaires. Avec le cri de cœur de Guiédé Alphonse, le directeur, sans  doute que les autorités prendront à bras le corps ses préoccupations en compte,  « l’école est en train de faire son petit bonhomme de chemin. Notre  doléance demeure, la transformation des salles de classes  en matériaux précaires en matériaux modernes qui rivaliseraient avec les autres établissements scolaires du pays. Nous souhaitons une dotation en matériel didactique pour notre école », a-t-il  plaidé.  Quant à la présidente de la Fondation, elle s’est dite préoccupée par l’éducation de la jeune fille et le droit de l’enfant, « il faut toujours apporter le nécessaire aux enfants, leur permettre de connaitre la civilisation, aider la jeune fille à s’épanouir », a laisser entendre le Médecin général Kouamé Akissi.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook