ads bas

Bédiala-Luénoufla : enfin la paix des braves

ads bas

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Les populations de Luénoufla, dans le département de Bédiala ont compris enfin la nécessité de vivre ensemble, parce que comme le révélait Félix Houphouët-Boigny ancien président de la République de Côte d’ivoire, « La paix, qui a constamment besoin d’exhortations, est une acquisition continue, le plus souvent silencieuse. »   Ainsi, viennent-elles de fumer le calumet de la réconciliation depuis le vendredi 09 mai 2017, grâce aux bons offices de Léopoldine Tiézan Coffie. Datant de plusieurs années, un conflit de compétence relatif à la chefferie couvait et  envenimait les bons rapports de voisinage  et familiaux qu’entretenaient les habitants. Nait alors une division au point de provoquer des rixes, occasionnant  une lutte fratricide entre antagonistes.  Des blessés et un mort ont été enregistrés ; et pour enterrer définitivement ce passé douloureux,  cette dernière s’y est rendue pour porter le message d’espoir, de réconciliation, de compassion, à ses parents, surtout en sa qualité de fille de la région, aussi bien que celui du  ministre des infrastructures économiques, le Dr Amédée Kouakou et  du directeur général  de l’Onep, Berté Ibrahim. Trouvant les mots justes et appropriés, elle a profité de l’occasion pour réconcilier les différentes familles. « Nous saluons votre sens d’humilité et de compréhension », leur a-t-elle fait savoir. Pour matérialiser cette harmonie, plusieurs soutiens  ont été apportés aux habitants, notamment du matériel de construction  pour permettre le démarrage des travaux de construction du château d’eau qui leur sera bientôt livré. En guise de reconnaissance, « cette population se joint à moi pour dire merci au président de la république Alassane Ouattara », a-t-elle ajouté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.