ads bas

Bas-Sassandra /Bientôt une plate-forme pour les producteurs de Café-Cacao

ads bas

Par Haidmond Kaunan-afriquematin.net, envoyé spécial

 

« On nous qualifie de désorganisés. Et on en profite pour s’emparer de nos avantages. Nous perdons beaucoup de choses. Si nous nous ne nous organisons pas réellement on va tout perdre. Que chaque producteur se mobilise donc pour adhérer à la plateforme nationale des des organisations des producteurs de café-cacao(PNOPCC).Cette invite est de K.Blaise, président du collectif des PCA de sociétés coopératives relevant de la délégation régionale Café-cacao de San Pedro (Sassandra y fait part) .C’était à l’occasion d’une réunion q’il présidait ce vendredi 20 octobre dans la salle de conférence de la délégation régionale café-cacao de San Pedro. Blaise a rappelé à ses confères que la plateforme nationale a été lancée le 29 septembre 2017 en présence des autorités compétentes de la filière Café-Cacao.Avec pour président national, Bernard Kouamé Kouassi, PCA de la société coopérative de Gabiadji. « Pendant le reforme de la filière café-cacao il avait été dit que le conseil allait  nous former et nous allons passer à l’Interprofession. La plateforme nationale va bientôt aboutir à l’Inter-profession». a expliqué Blaise pour qui, « dans peu de temps les planteurs qui ont des plantations  des immeubles climatisées à Abidjan seront déboussolés parce qu’ils seront demandés d’aller à leur base pour prendre la parole. Ils ne parleront à notre nom ». Et Stanislas Koffi, PCA de SCAT de Touih, proche de Blaise d’ajouter. « On nous fait un mauvais procès. C’est  une méchanceté de leur part de dire que nous ne sommes pas organisés. Ils disent ces méchancetés sur nous pour faire main basse sur nos avantages. Levons-nous, le pouvoir s’arrache. On a trop souffert. Nous devons changer nos manières de faire. Il y a trop de palabre, trop de problème de personnes. Ils vont toujours nous voler », a-t-il averti.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.