Attaque de Tabou/ Le commandant supérieur de la Gendarmerie, Touré Apalo, en première ligne avec ses troupes.

Par  Christ Zorro/ Afriqquematin.net

Suite à l’attaque armée survenue dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire,   la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 mars 2020, le général de division, Alexandre Touré Apalo, commandant supérieur de la Gendarmerie Nationale, s’est rendu sur les lieux. C’était le samedi 28 mars dernier à 05 km de la ville de Tabou,  précisément au poste de gendarmerie situé à proximité du pont de Yaka.

Des individus armées et non identifiés, ont mis à rude épreuves, le mercredi 26 mars dernier,  les forces armées nationales de Côte d’Ivoire (FACI), dans la région de  Tabou. Bilan de l’attaque : une perte en vie humaine.

Déjà occupé à sensibiliser ses hommes dans les principales casernes du pays sur la prévention de la pandémie du coronavirus, le commandant supérieur de la gendarmerie n’a pas hésité en personne à se rendre sur les lieux de l’attaque pour réconforter ses troupes et les encourager à redoubler d’ardeur dans la mission qui leur a   été assigné.

Après avoir présenté ses condoléances à l’ensemble des gendarmes  de cette partie du pays et à la famille biologique du soldat tombé dans l’exercice de ses fonctions,  Il n’a pas manqué de les féliciter pour tout le travail qu’ils abattent quotidiennement, souvent dans des conditions difficiles pour le bien-être des populations.  Il a    promis  qu’en fins limiers, les gendarmes arriveront à mettre la main sur les auteurs de cet acte odieux afin qu’ils répondent de leur acte.

Le général Alexandre Touré Apalo invite ses hommes  à se protéger contre le Covid-19

Profitant de sa présence dans cette zone qui, lors de la crise post électorale de 2010 a subit la furia des forces hostiles à la réconciliation nationale  à laquelle s’attèle depuis plus de dix années le chef de l’Etat, son excellence Alassane Ouattara, le Général  Apalo et ses  hommes ont vérifié  le dispositif de sécurité, de même que celui mis en place dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. En effet, il a réitéré devant les principaux  commandants de troupes et leurs hommes, les précautions à prendre et le strict respect de ceux-ci, eux qui sont, dans le cadre de leur mission de sécurisation du territoire national,  en relation permanente d’avec les populations.

Après la ville de Tabou, ce sont respectivement les unités des  localités  de San Pedro, Grand-Béréby, Méagui, Soubré, Gagnoa , Divo et Tiassalé qui ont reçu la visite du commandant supérieur de la gendarmerie et ses proches collaborateurs. Dans ces différentes villes, il a exhorté ses hommes au respect des mesures barrières prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et à la sensibilisation des populations, après la vérification du dispositif de sécurité  mis en place.

Il est a rappeler que depuis sa nomination à la tête de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, le Général de division Alexandre Touré Apalo , dans  l’exercice de ses hautes fonctions ,  n’a eu de cesse d’être en première ligne  des événements auxquels sa mission est rattachée.

 

 

Facebook