Assemblée nationale/Trois(3) projets de loi en rapport avec la politique générale de santé ont été adoptés à l’unanimité par les députés

Par Brou François/afriquematin.net

(Mardi 25 juin 2018)- Vingt-huit (28) députés sur quarante et deux (42), tous membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l’hémicycle ivoirien  ont statuée hier, lundi 24 juin 2019, sur trois projets de lois portant sur le système de santé de la Cote d’Ivoire.

S’agissant du projet de loi relatif à la lutte antitabac, le ministre a indiqué que ce projet prévoit l’adoption de mesures financières, politiques et des stratégies efficientes afin d’imposer des taxes en vue de contribuer efficacement à cette lutte.

L’invité du jour,  l’émissaire du gouvernement en charge de la santé, Eugène Aka Aoulé, a apporté un certain nombre  d’éléments de réponses aux préoccupations relatives au dossier qui lui a été soumis par les parlementaires.

 Au sujet de l’orientation de la politique générale de santé, le ministre a reconnu qu’il y a des défis majeurs à relever. Pour lui, « le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique souhaite fédérer les acteurs autour d’un diagnostic, de la santé pour tous ». Pour le second projet de loi portant réforme hospitalière, il  a relevé que de grandes insuffisances existent, notamment  l’absence de loi-cadre de référence, l’inadaptation des modes d’organisation et de gestion des hôpitaux publics- et surtout l’utilisation inefficace des ressources humaines sans oublier  la vétusté des infrastructures et des plateaux techniques qui sont des tares pour la bonne marche de « notre appareil de santé », a-t-il reconnu.

S’agissant du projet de loi relatif à la lutte antitabac, le ministre  a indiqué que ce projet prévoit l’adoption  de mesures financières, politiques et des stratégies efficientes  afin d’imposer  des taxes en vue de contribuer efficacement  à cette lutte, car, « la santé étant un bien-être au-dessus des considérations mercantiles, une réglementation ferme-et rigoureuse est nécessaire et indispensable à la protection de la santé des Ivoiriens ».

Cette session présidée par Touré Aya Virginie, présidente de ladite commission, a permis  des échanges francs et courtois entre  partenaires au développement, notamment l’OMS,  le  Programme National de lutte contre le Tabagisme, l’Alcoolisme, la Toxicomanie et les autres addictions ( PNLTA), avec à sa tête le directeur coordonnateur Dr Zotoua  Ernest, des ONG, des membres de la Conférence des Médias contre le Tabagisme, l’Alcoolisme et la Toxicomanie en Côte d’Ivoire, (COMTATCI).

Au terme de cette session, lesdits projets de loi ont été adoptés à l’unanimité par les députés.  Le ministre chargé des relations avec les Institutions, Gilbert Koné Kafana et le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro ont apporté leur soutien à leur collègue, le ministre Eugène Aka Aouélé.

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook