Arts et Culture / Boni Gnahoré et le « Le Tamanoix » au bord de la lagune Ebrié.

Par Modestine-Djédjé-Damonh-Afriquematin.net

Boni Gnahoré, chanteur-compositeur et percussionniste, installé en Alsace en France depuis quelques années, est de retour. Il est venu en terre ivoirienne pour un séjour de deux semaines. Dans ses valises, son projet « L’Institut Tamanoix », mais également, les prémices de son prochain album.

Selon son manager Patrice Gnadja Joint au téléphone, Boni Gnahoré, celui qu’on ne présente plus sera effectivement au bord de la lagune Ebrié pour honorer ses rendez-vous. Il a indiqué que le calendrier de l’artiste est véritablement chargé : « Oui ! Oui !!! Boni arrive pour rencontrer les partenaires   pour la réalisation effective de « l’Institut Tamanoix ». Arts et CultureA cet effet, il rencontrera le ministre de la culture et de la francophonie, M. Maurice Bandama, premier partenaire de ce vaste programme de formation culturelle. Parmi les partenaires, figure également le ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle », nous a-t-il révélé, avant d’insister qu’après quelques années de recherche, Boni Gnahoré a également dans sa valise, les prémices de son prochain album intitulé : « Hoyisséé » qui, signifie en Guébié, « Il est arrivé ». Il sera question de présenter les prémices de cet album à ses fans a-t-il conclut.

Notons que Boni Gnahoré s’est installé en Alsace en France précisément dans l’Est, à Strasbourg depuis quelques années. Et de façon spécifique, dans cette banlieue strasbourgeoise, à Illkirch-Graffenstaden, il continue d’y faire ses   activités artistiques, de vivre son art. Mais surtout, il transmet le savoir aux plus jeunes, pour perpétuer le patrimoine culturel africain dans le monde. Parallèlement à cette fonction d’enseignant, il travaille sur son projet, « L’Institut Tamanoix ».

djeckoudesylva@gmail.com

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook