Archevêque Kassy d’Azito/ des leaders religieux et politiques font des confessions.

Par Christ Zorro/ Afriquematin.net

Décédé le 16 mai 2020, le  président fondateur de la Confédération des Eglises de Côte d’Ivoire (CONF.E.C.I) et leader de la Mission Evangélique la Délivrance des Ames (MEDA), l’archevêque Kassy d’Azito , a été inhumé le samedi 04 juillet 2020 à Abidjan-Yopougon. Lors  de ses obsèques, des personnalités religieuses et politiques ont bien voulu se prononcer sur la vie du  guide religieux.  

Yaye Dion Robert, Président-Fondateur de l’Eglise Protestante Baptiste Œuvre et Mission Internationale (EPBOMI) : « Il a reçu la graine divine qui est  l’évangile. Cet Évangile l’a fait croître.  Dieu l’a fortifié, l’a formé. Il a fondé une famille spirituelle, une Eglise, il a gagné des multitudes d’âmes. C’était  aussi un homme affable et très affectueux et de par sa vie, beaucoup de relations furent  tissées. Ce que je peux donc dire de lui est qu’il est un homme accompli. Aujourd’hui encore, Dieu est en train de l’utiliser  dans cette  autre dimension divine, après qu’il ait  été très utile ici sur terre. C’est le sens de l’hommage que nous lui rendons ce jour».

Archevêque Guy Vincent Kodja , Président Fondateur de la Mission Évangélique Grace et Vie (MEG-Vie):« Cet ultime moment ou nous disons adieu à notre frère Kasssy d’Azito doit constamment nous rappeler que seul l’humilité est la seule chose que nous devons cultiver. L’amour pour notre prochain, l’amour dans le corps du Christ. Le respect des aînés, des anciens. Puisse ce moment être une occasion d’unité pour le corps du Christ ».

Sea Honoré, Vice-gouverneur du district d’Abidjan : «  C’est une immense perte pour le district d’Abidjan car l’homme était un artisan du rapprochement d’entre ses concitoyens. Puisse Dieu l’accueillir dans son royaume ».

Dr Yao N’guessan William, Enseignant à l’Université Thérapon : « Il était important pour l’université Therapon d’être présente  ce jour. Le Pr Maurice Mulenga, recteur de Thérapon University , nous a mandaté ,au niveau de la Côte d’Ivoire,  pour que nous le représentions. Depuis le jour de l’annonce de la disparition de notre frère Kassy d’Azito jusqu’à ce jour, cette université a  joué sa partition. Il ne faut surtout pas que  l’on oublie que l’archevêque a été la cheville ouvrière de l’implantation de cet haut lieu du savoir spirituel en terre ivoirienne, en plus d’être le fils spirituel du Pr Mulenga. Vous comprenez aisément notre peine ».

Révérend prophète Shékinael , fils spirituel de l’archevêque Kassy d’Azito  : «  Son éminence , l’archvêque Kassy d’Azito,  était un  grand Homme de Dieu, un thaumaturge, un homme que Dieu a pleinement utilisé pour le salut des âmes., pour la guérison, pour la restauration, la délivrance et la propagation de la parole véritable de Dieu. C’était un homme qui était rempli d’amour, qui faisait fi des barrières de dénomination, un homme qui ne visait que l’épanouissement de son prochain qui était est  l’image  de Dieu. Ce que je retiens de mon père spirituel est le fait que nous devons poursuivre inlassablement l’évangélisation afin que les hommes sont transformés, qu’ils quittent le bas niveau évolutif où il se retrouve actuellement pour celui, plus reluisant, qui est la prédestination voulue par son créateur ».

Pasteur Germain ouedraogo : « l’Eglise de Côte d’Ivoire a été soutenue dans cette «épreuve, le chef de l’Etat, son excellence Alassane Ouattara,  nous a assisté dès les premières heures du décès de notre frère. Tous les partis politiques sont venus nous soutenir. C’est cela l’archevêue.Il n’était l’ennemi de personne. Il était plutôt l’ami de tous. C’est ce message d’unité  qu’il nous laisse ».

Révérend docteur Jonathan Gba : « Nous bénissons le seigneur et nous lui rendons grâce. La bible demande d’honorer ceux qui sont dignes d’honneurs. Et l’archevêque Kassy d’Azito est un patriarche de toute une génération qui couvre des années 1990 à nos jours.  Ma fierté, ma joie est de voir toute l’équipe réunie autour de ce dernier hommage que nous nous lui rendons. Cela a de tout temps été sa volonté de voir toute l’Eglise réunie. Le président du comité d’organisation, le prophêtez Olivier Gahoua, le superviseur le profite Frank Mahi, Papa Yaye Dion Robert , l’archevêque Guy Vincent Kodja, l’honorable Kpanguy  Bernard et tous les autres serviteurs de Dieu ici présents . c’est la preuve  que  notre Papa Kassi d’Azito a bien accompli sa mission ».

 

Facebook