Amélékia  (Département  d’Abengourou) / Conclave des dozos : une invitation au vivre ensemble et au respect des droits humains.

Par JUSTIN  KASSY et Jean- Luc Koffi

Du vendredi  au dimanche s’est tenue la 7è édition du « Dangoun 2020 » un rendez-vous culturel et cultuel dans la Sous-préfecture d’Amélékia département d’Abengourou. Des dozos venus de partout et surtout  du Burkina Faso n’ont pas dérogé à la règle, ils ont marqué leur présence. Sous l’autorité morale du Dozoba Traoré Dramane et sous la présidence du Dozoba Coulibaly  Sinan dit  Bala commandant Fognon coordonnateur régional Indénié-Djuablin  de la Confrérie des dozos  de Côte d’Ivoire (Codoz-ci) , les dozos ont été sensibilisés. Ce fût une rencontre placée  sous le sceau du vivre ensemble et au respect des droits humains. Ce faisant , Koné Aboulaye représentant le colonel Touré Moussa président national de  la Confrérie des dozos de Côte d’Ivoire (Codoz-ci) a invité ses confréres a plus d’engagement dans la préservation de la paix et du respect des dogmes traditionnels du dozoya (manière d’être des dozos) fait de respect, de probité morale et de discipline. «  Cette rencontre annuelle nous permet d’inculquer beaucoup de conseils aux jeunes dozos et aux nouveaux initiés. Nous sommes dans une année sensible, c’est pourquoi chacun doit  prôner la paix. La « Codoz-ci » a toujours œuvré pour  la cohésion sociale et elle continuera de le faire », a rassuré Koné Aboulaye avant de féliciter le Dozoba  Bala, alias Commandant Fognon, pour son esprit de « vivre ensemble et de promotion » de la coexistence pacifique vis-à –vis des populations   de  la région. Aussi, s’est-il félicité des actions  que mènent  les autres dozoba dans leurs régions  et départements respectifs. « Diarra Daouda d’Abidjan, Moussa Fofana  d’Odienné, Koné Bakary de la région du Gbklè et Koné  Zana de San Pedro sont des dozobas de référence  et   des repères  pour l’ensemble des  dozos. Ces dozobas incarnent des vertus de respect, honnêteté et de vivre ensemble », a-t-il indiqué. Poursuivant, il a salué la présence des confrères du Burkina Faso pour leur présence remarquable. Ouattara  Fousseni a  au nom de dozos du pays  des hommes intègres (Ndlr, Burkina faso) félicité le Dozoba  Bala, alias commandant Fognon pour sa constance et sa persévérance dans les différentes éditions du Dangoun.

« Le Dangoun étant un guide  spirituel des chasseurs traditionnels dozo, nous sollicitons à travers lui et nos ancêtres, la bénédiction, la tolérance, la paix dans nos foyers, nos villages et notre pays, la Côte d’Ivoire », a renchéri koné Aboulaye représentant  la codoz-ci nationale.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook