Algérie/Bouteflika sollicite-t-il un autre mandat!

Est-ce une boutade ou une plaisanterie de mauvais gout  ou encore une décision de quelques personnes de la classe politique ou civile? Ainsi, à l’issue de son Conseil exécutif tenu ce mercredi 06 septembre  2018, le Forum des Chefs d’Entreprises, (FCE), la  principale organisation patronale algérienne, réputée proche du pouvoir, a appelé le président algérien Abdelaziz Bouteflika, à briguer un cinquième mandat lors de la présidentielle prévue au mois d’avril 2019. La question d’une nouvelle candidature du chef de l’Etat, au pouvoir depuis 1999 et détenteur du record de longévité à la tête de l’Algérie, fait l’objet de nombreuses spéculations dans le pays, à moins de huit mois de l’élection présidentielle. Agé de 81 ans et affaibli par les séquelles d’un accident vasculaire-cérébral remontant à 2013 qui ont affecté son élocution et sa motricité, Bouteflika n’a pas fait part de ses intentions. S’il est candidat, même diminué, la victoire ne devrait pas échapper à celui qui est considéré comme l’artisan de la réconciliation nationale post-guerre civile (1992-2002) et qui a été réélu avec plus de 81% des voix au 1er tour en 2014. Son 4e mandat (2014-2019) a toutefois été marqué par des difficultés économiques et sociales notamment liées à la chute des prix du pétrole, dont l’Algérie tire 60% de ses recettes budgétaires.

Source : fr. le 360.ma avec afp et afriquematin.net

LIRE AUSSI :   Mort de Chadwick Boseman, le héros du film « Black Panther » qui a bouleversé la hiérarchie des représentations à Hollywood