Agboville : L’IEPP 1 lance ses activités socioculturelles et sportives de l’année scolaire 2018-2019 .

C’est l’enceinte de l’école primaire publique(EPP) Saint Martin d’Agboville, qui a abrité la cérémonie de lancement officiel des activités socioculturelles et sportives de l’année scolaire 2018-2019, du secteur pédagogique Obodjikro, de l’Inspection pédagogique préscolaire et primaire(IEPP) d’Agboville 1, ce vendredi 11 janvier.Agboville : L’IEPP 1

Prenant la parole, Eugène Yapo Botchoukpé, responsable des arts et cultures dudit secteur, par ailleurs, président du comité d’organisation, a donné les principaux objectifs de ces activités. Il s’agit: de donner aux enfants l’envie d’aller à l’école, d’animer le secteur pédagogique, de relever le niveau intellectuel des élèves du secteur pour les rendre plus compétitifs sur le plan régional voire national, de donner à ces derniers le gout de la recherche et de montrer le dynamisme, les capacités et les qualités des enseignants de ce secteur.

Quant à Faustin Tiéhédé, conseiller pédagogique de ce secteur, il a félicité ses collaborateurs pour leur implication dans la conduite desdites activités. Avant de les exhorter, à se pencher davantage sur les disciplines dites mineures, notamment : l’EPS, les AEC (Activités d’éveil et de création), le chant et la poésie afin d’avoir « des citoyens dont la formation soit globale ». Car, selon lui, elles visent à : « promouvoir la culture et le sport à l’école, deux pans très importants dans la société ivoirienne ». Poursuivant, il a appelé les enseignants, à mettre un accent particulier sur ces disciplines. « Je vous demande chers collègues, de ne pas négliger ces matières au détriment de celles dites expérimentales…Elles sont aussi très importantes », a-t-il plaidé.Agboville : L’IEPP 1

Pour Théodule Kouadio Kouadio, conseiller à la vie scolaire à l’IEPP 1, représentant l’inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire, Julien Boli Bi Tié, il a encouragé les enseignants, à mettre de plus en plus un point d’honneur sur les activités extra-scolaires pour produire davantage d’artistes et d’athlètes de renom. « Les artistes comme Alpha Blondy, Maggic Systèm ou les athlètes de la trempe de Didier Drogba, Murielle Ahouré, vendent mieux l’image de notre pays à l’extérieur que, certains politiciens ». C’est pourquoi, selon lui, il ne faut pas négliger les activités extra-scolaires, qui contribuent énormément à la promotion et au rayonnement de la Côte d’Ivoire.

Notons qu’une remise de diplômes d’honneur à plusieurs directeurs d’écoles ayant fait de bons résultats l’année dernière, a mis fin à cette belle cérémonie, qui vu la participation de 22 écoles primaires.

Tizié TO Bi, Correspondant à Agboville

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook