AFFICHAGE PUBLICITAIRE / LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION INVITE LES REGIES AU RESPECT DE LA LEGISLATION EN VIGUEUR

Dans une note rendue publique, le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, et ses collègues de l’Intérieur de la Sécurité ; de l’Equipement et de l’Entretient routier, invitent les responsables des régies publicitaires au respect strict de la législation relative à l’affichage publicitaire.

Dans cette note, l’on déplore le retour en force des panneaux publicitaires sauvages qui, avaient été démantelés précédemment, pour pose irrégulière et non-respect de la réglementation en vigueur. 

« Il nous a été donné de constater que des panneaux publicitaires ayant fait l’objet de démantèlement pour pose irrégulière, sont implantés à nouveau par les régies financières, sans autorisation préalable du Conseil Supérieur de la Publicité », lit-on dans ledit communiqué.

Ces manquements, indique le communiqué, contreviennent au processus d’assainissement de l’affichage publicitaire en cours dans le District d’Abidjan, engagé d’accord partie, en 2019, dans l’intérêt général de tous les professionnels du secteur.

D’ailleurs, le communiqué conjoint signé par des membres du Gouvernement dont les départements ont été cités ci-dessus, invite les régies publicitaires contrevenantes à se conformer au strict respect de la législation en vigueur, au risque de voir leurs pancartes et autres supports démantelés sans préavis, par la Brigade de la communication publicitaire (BCP) aux frais du contrevenant, et cela, sans préjudice des sanctions disciplinaires qui pourrait en résulter.

Pour rappel, le Conseil Supérieur de la Publicité (CSP) a initié en 2019, une opération de démantèlement des panneaux publicitaires irréguliers ; plus de 1 629 panneaux publicitaires irréguliers ont été recensés à cet effet, dans les communes du District Autonome d’Abidjan. 

Les commentaires sont fermés.