Affaire Jacques Ehouo: le Procureur lance une procédure d’arrestation d’Alain Lobognon. Voici la réaction du député.

Afrique Matin

Le député Alain Lobognon, un très proche du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Soro Guillaume dans le viseur du régime Ouattara. Le procureur de la république lance ce vendredi 11 janvier 2018 une procédure de recherche pour une mise aux arrêts du parlementaire. Il est accusé de flagrant délit de divulgations de fausses informations et incitations à la violence.

“J’ai donc instruit la section Recherches de la Gendarmerie nationale, à l’effet de l’appréhender et de le conduire devant mon parquet pour être suivi contre lui selon la procédure de flagrant délit des faits de divulgation de nouvelles fausses et d’incitation à la violence, faits prévus et punis par les articles 173, 174,175,178 alinéa 2 du code pénal”, a déclaré le Procureur Adou qui reproche à l’ancien Ministre des Sports d’avoir annoncé l’arrestation du député-maire Jacques Ehouo.

Alain Lobognon qui s’attendait plus ou moins à cette réaction du Procureur, s’est dit prêt à affronter la justice ivoirienne parce qu’il ne se reproche rien. “Je l’avais déjà dit, Nous sommes tous des prisonniers en sursis. Le procureur de la république vient de me donner raison. J’irai sans contraintes. Les Ivoiriens doivent savoir que la défenses des libertés citoyennes est un combat continu que j’ai débuté en 1994. Je n’ai pas peur”, a rassuré le Ministre sur sa page tweeter avant d’ajouter:”J’ai suivi M. Adou. Je ne me déroberai point à une quelconque procédure. C’est pourquoi, je me présenterai devant la brigade de gendarmerie pour prouver que que je ne suis nullement responsable des faits qui me sont reprochés. Il s’agit de faire respecter la constitution de Côte d’Ivoire”.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook