ADJOA SIKA : Un talent à suivre…

Par Justin  Kassy/ Afriquematin.net

Adjo’a Sika ! Un nom avec lequel la musique togolaise peut et doit désormais compter. Adjo’a Sika ne sait pas que chanter. Elle est auteure, compositrice, interprète, choriste et coach vocale.  Révélée grâce à ses nombreuses prestations dans des établissements de renommée, cette étoile de la musique togolaise  a des chances de servir briller. Mieux,  une excellente carrière se profile à l’horizon, grâce aux atouts dont  dispose l’artiste.

La musique, c’est sa vocation. Depuis sa tendre enfance, elle utilise sa voix qu’on dit d’exception et qui n’en est pas moins en fait, son instrument de prédilection. Pour la petite histoire, De son vrai nom Dziédzom Ayele Ajavon, et pour la petite histoire, sachez qu’Adjoa est la transfuge d’une chorale chrétienne à Kpémé, un village pas loin de Lomé, la capitale togolaise. Adjoa va, quelques années plus tard, diriger en 2009 un groupe musical confessionnel. Après, ce sera, sous le pseudo de Belinda, la jeune Dame débute un parcours solo qui l’amène à se produire dans plusieurs espaces à Lomé. Des monuments comme Blay Amboley (artiste Ghannéen) ou Angélique Kidjo, vont l’inspirer et l’influencer de sorte que l’artiste acquiert une expertise dans la voix, et une connaissance pratique de la scène. Bélinda disparaîtpar la suitepour devenir Adjo’a Sika. Une artiste quasi reconnue qui prête sa voix dans des featuring et participe à de grands festivals à travers la sous-région.

En 2013, l’artiste sort son premier opus dénommé « Paix intérieure ». Un beau cocktail de genres, où se côtoient afro-beat, gospel et Jazz. Le tout exprimé dans une variété de langues comme : Français, Anglais et le Minan. Un album arrangé à « Rovers Records » par Joël Azetor, l’arrangeur du grand King Mensah.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook