Adjamé-Législatives/L’Eds et le Pdci-Rda appellent les populations à voter de vrais représentants à l’Assemblée et non des députés bénis oui-oui

ads bas

Par Jean Marie Aka/afriquematin.net

 Diomandé Mamy, tête de liste (EDS) a appelé le samedi 27 février 2021 au stade de Williamsville, les populations de la commune d’Adjamé à voter la liste EDS-PDCI afin de mettre fin au règne du pouvoir en place.

 S’exprimant lors du lancement de la campagne électorale de la liste Eds-Pdci-Rda, Diomandé Mamy a dénoncé les dérives  du Rhdp qui a basé sa politique sur le rattrapage ethniqueau détriment de la majorité de la population.

L’ancien député (2000-2011) a déploré le fait que l’hémicycle sous Ouattara ait perdu sa vraie valeur. « L’Assemblée nationale est une caisse à résonnance (…) avec des députés bénis Oui oui-qui, au lieu de travailler pour les populations,  bien au contraire travaillent contre elles », fait-il remarquer.

 Les candidats ont demandé aux populations de prendre leur responsabilité face aux dérives du régime dictatorial du rhdp.

Pour étayer ses propos, il a indiqué que les députés au lieu de se battre pour la gratuité de la carte nationale d’identité (CNI), bien au contraire,  ont préféré sacrifié leurs pauvres parents, déjà trop démunis,  en votant cette loi, faisant obligation à tout Ivoirien de débourser la somme de cinq mille (5000)Fcfa pour se faire établir ce document, « qui ne comporte aucun nom des parents », a-t-il évoqué, en présence des militants et sympathisants.

C’est pour éviter cette Assemblée nationale aux ordres qu’Ayivor Léa Jeanne a invité les populations à donner la majorité écrasante à l’opposition sur l’ensemble du territoire national. A cet effet, a-t-elle rappelé les électeurs et les habitants  de la commune d’Adjamé à donner la majorité à la liste Eds-Pdci-Rda pour la paix.

Doumbia Lancina de l’Eds (suppléant), a appelé les militants à batailler pour la victoire de leurs partis, « car, c’est avec notre victoire que nous donnerons le visa à tous les exilés politiques pour qu’ils entrent au pays. Notre victoire dans les urnes sera le billet de sortie de tous les prisonniers politiques. Notre victoire va sceller l’unité entre tous les enfants de ce pays », a-t-il dit.

Les commentaires sont fermés.