ads bas

Adiaké/Marie Christelle Kouamé couronnée Miss Mathématique

ads bas

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec sercom

Le département d’Adiaké a désormais sa Miss Mathématique, elle se nomme Kouamé Anzan Marie Christelle. Elle a été couronnée ce samedi 2 avril 2022 à l’issue d’un concours organisé à l’initiative du Député-maire de ladite localité, Hien Yacouba Sié et en partenariat avec la Société Mathématique de Côte d’Ivoire (SMCI).

« C’est la célébration de l’excellence scientifique » a indiqué d’entrée, le Secrétaire général adjoint de la Société Mathématique de Côte d’Ivoire, Camara Aboubacar. Il a situé l’important enjeu du concours Miss Mathématique, initié par la municipalité   et encouragé par son institution, « c’est à la fois un bon test pour l’examen du BEPC et un tremplin pour participer très prochainement à l’épreuve nationale Miss Mathématique Côte d’Ivoire. Une occasion également de faire d’Adiaké un vivier de compétences dans le domaine des sciences, un projet cher au Député-maire Hien Sié qui fait de l’éducation une priorité, notamment la formation à l’intention des jeunes filles », a-t-il ajouté.

Les lauréates ont reçu les encouragements du premier magistrat de la commune d’Adiaké , le Député-maire  Hien Yacouba Sié.

A l’issue de la compétition, Kouamé Marie Christelle du Lycée Moderne Konan Camille d’Adiaké, s’est adjugée la meilleure note à savoir 12/20. Elle est suivie par la première Dauphine, Tchapo Reine Victoria, du Collège Sainte Marie d’Adiaké qui a obtenu la note de 11/20 et de Coulibaly Valérie Fatoumata du Collège Moderne d’Assinie-Mafia, deuxième dauphine avec une note de 10/20.

 Le président du jury, Docteur Esso Modeste, a expliqué que les notes obtenues par les différentes candidates étaient dues au fait que les quatre exercices originaux sur lesquels elles ont eu à cogiter ont été « corsés et compliqués » à dessein pour leur permettre de se familiariser avec les épreuves du concours Miss mathématiques au niveau national.

Le parrain du concours, Hien Yacouba Sié a indiqué qu’en initiant cette édition spéciale de « l’excellence scientifique » -, il avait à cœur de préparer les élèves du département -, selon les critères de la SMCI à ce tournoi à venir.

« Nous avons organisé ce tournoi pour permettre à nos potentielles candidates d’être dans le bain. Mais, aussi et surtout, encourager les jeunes filles à s’intéresser aux filières scientifiques qui paraissent, pour beaucoup, inaccessibles. Nous les encourageons à s’approprier les mathématiques et à se battre pour être parmi les meilleures », a-t-il fait savoir.

Tout en félicitant la SMCI pour la parfaite organisation de cette compétition, le premier magistrat d’Adiaké a tenu à rendre hommage au professeur Saliou Touré qui œuvre sans relâche depuis des années à la promotion des mathématiques en Côte d’ivoire et en Afrique. C’est pourquoi dira-t-il « lorsque nous avons été sollicité pour le parrainage du concours national prévu pour le 21 mai 2022, nous avons donné tout de suite notre accord ».

Faut-il préciser que ce sont vingt-quatre (24) meilleures filles issues des classes de 3ème des établissements secondaires d’Adiaké, d’Assinie-Mafia et d’Etuéboué, à raison de trois (3) élèves par établissement, qui se sont affrontées intellectuellement à l’occasion de ce concours.

Notons que la Miss mathématique Adiaké 2022 empoche la somme de 400.000F, quand sa première dauphine reçoit la somme 250.000f et la deuxième dauphine 150.000F. Les trois lauréates repartent en plus avec les fournitures scolaires pour la classe de seconde C. Leurs établissements d’origine ont également été récompensés avec des ordinateurs et du matériel didactique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.