ads bas

Aboisso/Le Rhdp s’est-il pris à son propre piège

ads bas

Par Keren Bossouma/afriquematin.net

Une opération à forte dose de tricherie s’est opérée le samedi 23 juillet à Aboisso au sein du Rhdp lors des élections pour désigner les secrétaires départementaux qui doivent conduire à la victoire leur parti aux prochaines élections générales dans la capitale et le département du Sud-Comoé.

Selon une correspondance particulière une odeur de suspicion de fraude s’est invitée lors de ce scrutin qui devrait se tenir le samedi 30 Juillet dans les bureaux de vote « Nous n’avons pas demandé l’annulation de la tenue du scrutin. Nous avons demandé simplement le report afin de pouvoir analyser-nos requêtes puis corriger le listing. Je ne peux pas aller aux élections avec un tel listing, parce que ce serait comme si je cautionnais la tricherie, l’instauration du désordre au sein du parti. Je ne peux pas aller aux élections. Nous exigeons le retrait des cinquante et une (51) autres sections qui ne figurent pas dans les archives du département-mais qui se retrouvent sur un listing. Personne ne sait qui a validé les cinquante et une (51) nouvelles sections. Il y a 1133 électeurs dans tous le département- il y a des secteurs qui n’existent pas » a remarqué Cissé Losseni, candidat au poste de secrétaire du secteur Ebouakro-Sanwi.

Cette technologie électorale mise en place par le Rhdp à Aboisso rattrape ses propres militants et se dévoile de jour en jour lorsqu’un scrutin se présente. Aussi, faut-il rappeler que lors des récentes élections législatives dans cette partie du pays, cette pratique mafieuse a été signalée par le Pdci-Rda avec son candidat N’gouan Jérémie. Malheureusement, le rhdp, dans sa quête de vouloir coûte que coûte ravir ce poste, a usé de cette subterfuge pour surprendre les électeurs de l’opposition par des inscriptions frauduleuses sur des listings.

Et faisant référence au rapport d’audit de l’Institut Jamawué sur la liste électorale de la circonscription d’Aboisso commune utilisée pour les législatives au mois de mars 2021, ayant vu la victoire des députés Rhdp, le citoyen lambda conclu qu’il y a eu effectivement manipulation du fichier électoral en faveur du candidat du Rhdp.

 Cissé Losseni vient de comprendre que cette opération méticuleuse de faussaires et de mercenaires électoraux antérieure au vote va nuire à la sincérité du scrutin et des résultats.  Le Pdci-Rda est donc averti pour les prochaines joutes électorales et prendre ses dispositions afin d’éviter de tomber encore une fois dans ce bourbier.

Faut-il ajouter que ces élections mettaient aux prises la liste « Renaissance d’Aboisso » conduite par Youssouf Djara et « Union-Solidarité » de Cissé Losseni.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.