Musique/Mahy Loboto, l’étoile montante du Gospel

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Originaire de la région d’Issia dans la sous-préfecture d’Iboguhé, Mahy Loboto est née dans la « case » de la musique, car fille de Loboto Tapé, cet autre grand artiste, lead vocal du groupe Gnimaoulou club de Dadeguhé. Aujourd’hui, elle a embrassé une carrière musicale dans le milieu de la religion auprès de Dieu qu’elle sert depuis longtemps. Découvrons ensemble son initiative.

 C’est à l’âge de trois (3) ans, selon elle, qu’elle a commencé à imité les actes vocaux que posait le père Loboto. Au fil des années, il a été établi par plusieurs hommes de Dieu que Loboto Mahy présente un avenir radieux dans le domaine musical.

De succès en succès, Mahy glane des lauriers

Après le cycle primaire Mahy est inscrite au Collège Louis Pasteur d’Issia, jusqu’au secondaire, son père décida de l’« expédier » gentiment sur les bords de la Lagune Ebrié pour poursuivre les études, c’est le lycée St Eder d’Abobo qui l’accueille et qui lui donne le sourire à sa sortie de la classe de terminale avec le baccalauréat série A2 dans la besace. Ensuite elle bénéfiera du soutien d’un de ses oncles qui lui donne l’opportunité de s’inscrire dans un institut au cycle supérieur.

En 2013, la voici avec le Bts en Ressources Humaines sous la main, et après avoir fait ses preuves dans des entreprises, Mahy arbore définitivement la carapace d’éducatrice et responsable Vie scolaire au collège Saint Trinité d’Issia en 2015-2016.  Piquée alors par cet amour pour la musique religieuse, elle décide de rentrer en studio.

De ce ballet entre le studio, ses occupations professionnelles et son domicile, naît un premier CD intitulé « accomplissement ». « Lago zouzouko », est le titre phare Mahy Loboto avec lequel Mahy  participa au MASA de l’édition 2018, où elle obtient le prix de la meilleure artiste tradi-moderne féminine de sa région.

LIRE AUSSI :   ATTRIBUTION DE TERRAINS VIABILISES : LA MUTUELLE DES AGENTS DE LA CNPS (MA-CNPS) RENOUVELLE SA CONFIANCE AU GROUPE EXPERTIZ

En 2019 Mahy part au Burkina Faso dans le cadre d’une invitation et participe à plusieurs séries de prestations, ensuite cap est mis sur la Guinée Conakry et en fin d’année 2020, ses efforts seront reconnus par une radio en Ligne qui lui décernera un deuxième prix du meilleur artiste féminin locale.

Loboto Mahy, une virtuose de la musique chrétienne

De succès en succès, Mahy obtiendra le 25 décembre 2021, un autre prix qui la récompense en sa qualité de la seule femme à sortir un album dans le milieu tradi moderne. Ensuite, c’est la ville de Ouagadougou qui l’accueille à l’occasion d’un festival international dénommé « Arts pour Christ », où elle étale ses qualités.

Elle participera également à un concert à Nouakchott en Mauritanie où elle fait sensation.  Le chantre du Gospel ne s’arrêtera pas en si bon chemin, Mahy Loboto sera lauréate des Oscars de la musique tradi moderne, le samedi 23 juillet Yopougon en tant meilleure artiste chantre, collectant ainsi un 4ème prix à son actif.

Faut-il noter que les thèmes développés dans ses chansons s’apparentent au pardon, à la cohésion sociale, à l’amour du prochain et à la reconnaissance à Dieu. Grâce à ses prestations et son charisme Mahy Loboto est attendue dans les prochains jours  au Liberia, au Togo et au  Maroc.