Burundi/Une retraite dorée pour Pierre Nkurunziza

« Un projet taillé sur mesure pour la retraite du président burundais », c’est ainsi que l’opposition et la société civile du Burundi décrivent le projet de loi adopté hier mardi 21 janvier. L’assemblée du Burundi n’y est pas allée de main morte, car trois anciens présidents de ce pays, recevaient les mêmes avantages conformément à l’accord de paix signé en 2000 à Arusha.

Pierre  Nkurunziza aura   droit à une villa de « très haut standing » construite dans une localité de son choix, ainsi que le salaire et l’intendance du vice-président durant les sept premières années, sans oublier une multitude d’autres avantages de toutes sortes. Ce projet de loi prévoit aussi une mesure phare dont une allocation d’environ 500 000 euros soit un milliard de francs burundais qu’il recevra dès qu’il aura quitté le pouvoir. Cette  somme est qualifiée d’« indécente » par la société civile.

Enfin sur le plan judiciaire, il continuera à bénéficier d’un privilège de juridiction devant la Cour suprême et surtout, il va continuer de bénéficier des mêmes dispositions spéciales qui « protègent l’honneur, la dignité et l’intégrité physique du chef de l’État » en exercice, et qui prévoient de lourdes sanctions dans ces cas-là. Ainsi qu’un système de sécurité approprié.

Source : rfi.fr

LIRE AUSSI :   Ebony 2022/ Voici la liste complètes des lauréats