Iran: à New York, Macron et Rohani s’entretiennent longuement en tête-à-tête

En marge de l’Assemblée générale des Nations unies, Emmanuel Macron poursuit ses efforts pour tenter de réduire les tensions entre Washington et Téhéran. Lundi 23 septembre, le président français s’est longuement entretenu avec son homologue iranien, Hassan Rohani.

Avec notre envoyée spéciale à New York,  Véronique Rigolet

Près de deux heures d’entretien, lundi, entre le président français et son homologue iranien dans un hôtel près du siège de l’ONU. Pour conclure, face à la presse, les deux dirigeants ont échangé une chaleureuse poignée de main.

Pourtant, quelques heures plus tôt, Emmanuel Macron, le Premier ministre britannique Boris Johnson et la chancelière allemande Angela Merkel, avaient clairement haussé le ton contre Téhéran, en publiant un communiqué commun désignant clairement l’Iran comme le responsable des attaques contre les installations pétrolières saoudiennes, et exhortant Téhéran à s’abstenir « de toute nouvelle provocation ».

Rencontre prévue entre MM. Macron et Trump ce mardi

Une fermeté réitérée lundi soir par le chef de l’État français, qui a également indiqué au président Rohani que la voie de la désescalade était « étroite », mais que « plus que jamais nécessaire ». Le moment est venu pour l’Iran de la prendre, estime Emmanuel Macron.

Dans l’entourage du numéro un français, on ne croit en tous cas plus guère à la possibilité d’une rencontre à New York entre les présidents Trump et Rohani. Mais le président Macron va poursuivre ses efforts de médiation jusqu’à son départ des États-Unis ce mardi soir. Trois heures de « bilatérales » sont programmées à son agenda ce mardi. Il devrait notamment revoir Donald Trump dans la journée.

LIRE AUSSI :   Méthode africaine : astuce pour retrouver son ventre d’avant grossesse

https://www.msn.com