La musique ivoirienne en deuil: l’artiste Larry Cheick a tiré sa révérence. l’hommage d’un journaliste ivoirien

Malade du diabète depuis quelques années, Larry Cheick avait été amputé d’une jambe en 2016.  L’auteur des « 10 commandements de Dieu» dont les soins médicaux étaient pris en charge par la présidence ivoirienne (selon ses proches) avait pourtant repris goût à la vie après cette mauvaise passe avec une prothèse à la place de la jambe amputée.

Il est rentré à Abidjan fin mars dernier après un séjour de plus d’un mois à Paris en France où il y était pour une rééducation. Depuis la semaine dernière, l’auteur de « Djandjou Star» a piqué à nouveau une crise et a été admis au CHU de Cocody pour des soins intensifs.

Le reggaeman qui a son actif plusieurs albums dont les «10 commandements de Dieu» a marqué le mélomanes ivoiriens, notamment, les amateurs du Reggae.

« Je demande à mes fans et à tous ceux qui m’aiment de ne pas écouter les ragots parce que les gens racontent n’importe quoi. Je vais bien et je reviendrai bientôt sur scène», avait pourtant promis Larry Cheick en 2016 lors d’un entretien avec APA.

Source APA

 

L’hommage d’Amos Beonaho 

Presque au début de ma carrière de journaliste, je l’ai reçu à la rédaction à la faveur de la sortie de son tout Premier album et je lui ai demandé de me présenter d’abord son truc en parlant de son CD. Mais mal m’en pris l’artiste est rentré dans tous ses états. Il n’était pas du tout content parce que j’ai osé négligemment traiter son album, qu’il appelle généralement livre sonore, truc. Mais après le malentendu j’ai découvert un homme sympathique et passionné de son art. Un musicien de combat pour le respect et la dignité de l’artiste ivoirien. Nous avons sympathisé et nous fûmes amis .Hélas le chanteur reggae Larry Cheick , c’est de lui qu’il s’agit vient de tirer sa révérence après un autre long combat contre la maladie. Déprimant mais c’est la vie . Ferima i t ai fourou i koh djandjouya lo kadiye… Peace and love brother Larry.

LIRE AUSSI :   Chaire Unesco/Le Réseau international des Alumni en ingénierie du genre lance ses activités