Musique/ L’Artiste patriote ivoirien Zoug Casto vient de nous quitter

Par Morrys Ouayou- Afriquematin.net

L’un des Krooners de la musique ivoirienne, Zoug Casto, qui s’est rebaptisé Joni Zougcasto, au bord de la Seine, est décédé ce jour en France, déposant à jamais le micro.Zoug Casto

Celui dont le refrain de la chanson intitulée « Woman », soutenue par un air musical Reggae Soft,  reste encore vivant dans l’esprit collectif des Ivoiriens, Zoug Casto, vivait en France, comme bon nombre de ses compatriotes, depuis des années. Connu pour son élégance dans sa façon de chanter comme dans sa façon de s’habiller, Joni Zougcasto, avait l’élégance dans son sang, le sang des Zougouri, selon ses proches. Natif de la lignée des Zougouri à Gagnoa, région du centre-ouest de la Côte d’ivoire, Zoug Casto est parti très tôt en France. Reconnu pour son patriotisme, l’Artiste résistant a été de toutes les expéditions de la Hollande, pour la libération du Président Koudou Laurent Gbagbo et du Ministre Blé Goudé. Après la sortie de son Best off de 19 titres le  11 juin 2013, dont sa chanson à succès « Woman₺ qui l’a révélé au grand public, l’élégance faite chair, Joni Zougcasto, le résistant, vient de déposer définitivement son arme : sa voix. Oui, une voix des plus élégantes de la musique ivoirienne vient de s’éteindre. A jamais. A l’hôpital Tenon 75020 à Paris. Adieu l’Artiste ! Que ton âme repose en paix !

Nous y reviendrons.

LIRE AUSSI :   Culture/Akon et Marie-Paule Adjé, une complicité qui dérange