Blaise Lasm JFPI et JEDS en tournée dans la Mé: « Gbagbo revient pour se venger mais contre la pauvreté que Ouattara a démocratisée »

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net 

Le Secrétaire National Adjoint de la Jfpi pour les Lagunes, également Secrétaire Exécutif chargé de la Stratégie et de la Planification de la JEDS, Blaise Lasm, a effectué, jeudi 07 mars 2019, une tournée de remobilisation et d’information, dans trois villages de la région de la Mé : M’Basso, Adjame Village et Abongoua.

Accompagné par Ake M’Bo Fleur Ester, Secrétaire Exécutif adjoint Chargée des finances de la JEDS, Dessekou Pamphile, membre de la direction du fpi, Atse Gérard du Bureau Exécutif National de la Jfpi et Aime Monatin du Bureau Fédéral jfpi de Cocody et des membres de leurs cabinets respectifs, le ‘’National’’ Lasm a eu le mérite et la performance de réaliser trois importants meeting en une seule journée. Le message transmis aux populations de cette partie de la Côte d’Ivoire reconnue pour son attachement sans faille à l’ex-président Laurent Gbagbo, était de trois dimensions. La première, s’inscrit dans une dynamique de remerciement pour le soutien apporté à Laurent Gbagbo tout au long de son incarcération.

«Nous sommes venus vous remercier pour le soutien constant que vous n’avez cessé d’accorder au Président Gbagbo durant toute la durée de son incarcération. N’eut été vos prières et votre détermination à ne pas le lâcher dans la situation injuste dans laquelle il était, il serait encore emprisonné. Tous les boycotts des différentes élections organisées, tous les sondages ont permis de comprendre que la majorité des ivoiriens se sentait en prison avec lui et qu’il fallait, pour libérer ce peuple, libérer son leader. Cette libération est donc à votre actif », a reconnu, le jeune dirigeant, qui par ailleurs, n’a pas manqué de donner des nouvelles fraiches de Laurent Gbagbo.

LIRE AUSSI :   Afrique/Un essayiste français déclare :« La moitié des élections sont viciées avant le scrutin, avec bourrage d’urnes »
Une vue de l’assemblée très attentive au message du jeune leader

Le deuxième point des échanges entre les populations de la Mé et le ‘’National’’ Lasm a porté sur la vigilance militante et la mobilisation pour faire face aux défis de la conquête du pouvoir. « Il faut maintenant mettre fin aux conditions désastreuses de vie que vous impose le régime en se préparant à aller à la reconquête du pouvoir.

Pour ce faire, il faut se remobiliser, se mettre en ordre de bataille pour livrer les combats pour la réforme de la CEI, la refonte du fichier électoral et pour obtenir des conditions sécurisées du processus électoral », a-t-il alerté.

En les exhortant à la réconciliation, le Secrétaire National Adjoint de la Jfpi, Blaise Lasm, a présenté l’état d’esprit de l’ex-président Laurent Gbagbo, qui selon ses termes, ne viendra pas au pays pour « se venger » des hommes mais plutôt contre les maux dont souffre la Côte d’Ivoire. « Malgré tout, Gbagbo Laurent ne viendra pas pour se venger donc nous devons bannir de nos cœurs la vengeance . Il vient plutôt pour redonner aux ivoiriens leur dignité que Ouattara a détruit. Parce que pour nous au fpi, il ne s’agit pas de bâtir des ponts mais il s’agit surtout de bâtir la dignité des ivoiriens et cela passe par l’amélioration des prix des matières agricoles, la diminution du coût de la vie et par la création d’emplois.

Gbagbo vient donc pour se venger mais contre la pauvreté que ouattara a démocratisé, contre le rattrapage en permettant à tous les ivoiriens, quelques soit l’ethnie et la religion, d’avoir accès aux emplois et à l’éducation et contre la cherté de la vie », a-t-il conclu. Il faut rappeler que cette tournée est à l’initiative de Gisele Apo Yapi, Fédérale Fpi de Yakassé Attobrou.

LIRE AUSSI :   Coronavirus/L'OMS «ne cautionnera pas» un vaccin s'il n'est pas sûr et efficace

GALERIE PHOTO OFFERTE