Bonne gouvernance: la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) dans le viseur de la FIFA

Par Olivier Gbadié – Afrique Matin.Net

Après avoir refusé un audit de ses comptes par le cabinet Price Waterhouse Coopers diligenté par la FIFA, la Fédération Ivoirienne de Football ( FIF) se verra désormais refusé tout financement de la part de l’instance internationale de football, la FIFA ( Fédération International de Football Association). Le lundi dernier 14 Mai 2018 la FIFA, à travers le cabinet (PWC) Price Waterhouse Coopers a diligenté un audit des comptes de la Fédération Ivoirienne de Football ( FIF). Les émissaires de l’instance internationale avaient été éconduits par Sidy Diallo juste après 06 minutes d’échanges, selon CANAL+ Afrique. Et pour justifier ce refus d’audit le Président de la FIF déclare de manière péremptoire « Il n’y a rien à auditer chez nous ici ». La FIFA qui n’entendait pas en rester là sans réagir a donc émis des menaces de sanctions contre Sidy et son équipe, sans que cela les en émeuve outre mesure. Lesquelles menacent ont fini par se solder par une sanction ce jour 18 Mai 2018, qui révèle l’arrêt de tout financement en direction de la Fédération Ivoirienne de Football. Au vu de ce qui précède, nous somme en droit de nous poser la question de savoir les raisons qui motivent et motorisent ce refus d’audit. Les responsables de la FIF ont-ils des malversations financières à cacher ? Le président de la FIF est-il encore digne et crédible ? Mérite-t-il encore de rester à la tête de cette institution, dont les scandales n’ont cessé de faire couler beaucoup d’encre et de salive depuis qu’il la dirige ? Autant de questions qui nous turlupinent l’esprit et qui méritent réponses. Nous y reviendrons.

LIRE AUSSI :   Koumbala / RHDP organise une journée d’hommage à Ouattara, un cadre dénonce une campagne déguisée