Tchad-Armée/Le gouvernement interdit une manifestation contre les troupes françaises

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec msn.com

Dans la journée du lundi 10 juin dernier, les autorités étatiques ont annulé une marche pacifique contre la présence des troupes françaises organisée par le Mouvement révolutionnaire pour la démocratie et la paix (MRDP). Selon les organisateurs, le but de cette manifestation, est de dire « non à la présence des forces armées françaises » sur le territoire.

Abdelkrim Djibril,, président du Mouvement Révolutionnaire pour la Démocratie et la Paix (MRDP).

La mobilisation programmée par le Mouvement Révolutionnaire pour la Démocratie et la Paix (MRDP) dirigé par Abdelkrim Djibril, n’a pas eu lieu à cause du non-respect des dispositions de l’article 6 alinéa 4 et l’article 8 de l’Ordonnance N°011/PR/2023 du 1ᵉʳ août 2023, relatives aux manifestations sur la voie publique et le risque de trouble à l’ordre public, a signifié le ministre de la Sécurité publique et de l’immigration.

Selon le site www.msn.com, les organisateurs de la marche font savoir que depuis quelques années, les manifestations ont toujours été bloquées dans ce pays. Cela se justifie par l’insécurité et les risques de trouble à l’ordre public évoqués par les autorités étatiques.

Toutefois, l’objectif principal du Mouvement révolutionnaire pour la démocratie et la paix (MRDP) est de protester et de dire « non à la présence des troupes françaises » sur le territoire tchadien.

LIRE AUSSI :   Conakry/L’artiste Amadou Sodia déclare ses quarante ans de carrière musicale