Tiébissou- élection présidentielle 2025/ la mise à jour des lieux de vote au centre d’une rencontre

AMK/Correspondant www.afriquematin.net

La délégation régionale de la Commission électorale indépendante pour la région du Bélier était en séance de travail ce jeudi 16 mai 2024 à Tiébissou avec les représentants des partis politiques, les élus locaux, les chefs de communautés et les autorités administratives. Le motif de la rencontre était de procéder ensemble à la mise à jour des lieux de vote en vue de mieux préparer le déroulement des élections présidentielles à venir.

Photo lors des échanges

Selon Dalo, chargé de la cartographie des lieux de vote dans la région, « notre objectif était d’informer et présenter le répertoire actuel des lieux de vote aux acteurs. Ensuite, voir ensemble s’il y’a des corrections à faire, des suppressions de certains lieux ou augmentations d’autres lieux. Par exemple, si une école, choisie comme lieu de vote, n’a plus de toiture, il va falloir le remplacer par un autre lieu approprié. Donc en un mot c’est pour permettre aux électeurs de voter dans le salut et la quiétude. », a-t-il fait savoir. Les participants, notamment les représentants de partis de politiques ont fait des propositions de lieux de votes et de suppressions de certains bureaux de vote, dans le département de Tiébissou, le secteur communal, et dans la sous-préfecture de Yakpabo-Sakassou. La délégation de la CEI a pris en compte les suggestions qu’elle fera remonter à la direction centrale. M. Ernest Gouassiro Mathieu, Préfet du département de Tiébissou, a exhorté l’ensemble des acteurs à travailler pour le bon déroulement des différentes phases préparatoires de l’élection présidentielle « C’est bien de supprimer ou créer de nombreux lieux de vote. Mais le plus important c’est d’inviter les populations à se faire inscrire sur la liste électorale au moment opportun. On veut accroitre le taux de participation, mais si les citoyens ne se mettent sur la liste électorale, c’est comme on n’a rien fait. Ce travail-là, c’est le rôle de tout le monde certes, mais le rôle des responsables de partis politiques. », a-t-il conclu.

LIRE AUSSI :   Marcory- meeting de clôture/Une mobilisation exceptionnelle