CAN 2023/ Les Eléphants réalisent leur troisième sacre

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

La 34ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football a fermé ses portes hier dimanche au stade Olympique de Ebimpé, avec le sacre du pays organisateur par deux (2) buts à un (1) face au Nigeria.

Deux (2) réalisations des Eléphants et un (1) pour les Super Eagles ont suffi aux à Max Gradel et ses coéquipiers de brandir pour la troisième fois le trophée de la CAN en terre ivoirienne.

Débutée la samedi 13 janvier 2024, cette édition a rassemblé les vingt-quatre (24) meilleures équipes nationales d’Afrique pour un mois de compétition.  Battus par un score de 4-0 le 22 janvier dernier par la Guinée équatoriale, les Éléphants voyaient leur rêve s’envolé.

Passés finalement par un « trou de souris » en huitièmes de finale, Faé Emerse, soutenus par Guy De Mel et Alain Gouaméné, à la place de Jean-Louis Gasset, le trio donne du souffle à cette formation des Eléphants avec un mental de fer, jusqu’au dernier carré, où les joueurs ont cru en leur destin, pour se hisser en première ligne face aux Super Aigles du Nigeria.

Menés en première période, par un (1) but à 0, les joueurs de Faé Emerse ont eu du coffre en seconde rencontre pour réduire le score par Franck Késsié. Galvanisés par ce but et soutenus par un public acquis à sa cause, les éléphants mettent le pied à l’étrier, et portent l’estocade aux nigérians quelques minutes plus tard, par Sébastien Haller, brisant le rêve de Victor Osimhen et ses coéquipiers.

Deux (2) réalisations des Eléphants et un (1) pour les Super Eagles, les Ivoiriens venaient d’avoir le gain du match, en remportant pour la troisième fois la compétition,  dix-huit (18) ans après l’Égypte.

LIRE AUSSI :   Elle enferme son petit ami dans une valise et le laisse mourir