Pdci-Rda-Passation de Charges/Tidjane Thiam aux membres des Instances : « Nous devons réorganiser le Parti et le mettre en ordre de bataille pour la conquête du pouvoir aux prochaines échéances électorales »

Ce mercredi 24 janvier 2024 à la Maison du Parti à Cocody, le professeur Philippe Cowppli Boni qui assumait l’intérim à la tête du Pdci-Rda suite au décès le 1er août 2023 du Président Henri Konan Bédié, vient de procéder à la passation de charges avec le président démocratiquement élu, Cheick Tidjane Thiam. Ci-dessous, l’intégralité du discours du nouveau président du Pdci-Rda.

Monsieur COWPLY-BONY Alphonse, Président honoraire du Parti ;

Mesdames et Messieurs les Vice-présidents;

Mesdames et Messieurs,

– les membres -du Secrétariat Exécutif,-du Comité Politique,-du Comité des Sages,-du Conseil de Discipline, – de l’Inspection du Parti,-de L’ordre du Bélier,-du Comité de Gestion et de suivi des élections,-du Comité de mobilisation et de Développement des ressources, – de la Commission Économique, Sociale et Environnementale, – de la Grande Cellule de Communication ;

Chers militants et sympathisants du PDCIRDA,

Chers amis de la presse ;

Mesdames et Messieurs ;

Le nouveau président Cheick Tidjane Thiam  a la lourde charge de conduire  désormais le Pdci-Rda

L’année 2023 a été une année éprouvante pour notre Parti avec la disparition inattendue de notre guide, notre Chef, Son Excellence Monsieur Henri Konan Bédié ainsi que celle de plusieurs de nos imminents dirigeants, cadres et militants. Je ne saurais continuer mon propos, sans vous demander de vous associer à moi, pour exprimer une pensée pieuse et reconnaissante, pour Son Excellence Monsieur le Président Aimé Henri Konan Bédié.

Il a dirigé avec talent notre grand Parti pendant une trentaine d’années, à la suite du Président Félix Houphouët-Boigny, Hommage également à tous nos militants disparus, en leurs rangs et grades confondus ; leurs actions dans la construction de notre Parti seront toujours gravées dans nos mémoires.

J’aimerais enfin exprimer ma gratitude infinie et ma profonde reconnaissance, au Président Honoraire du Parti, Monsieur COWPPLY-BONY Alphonse, qui a présidé et assuré les charges de notre Parti, avec clairvoyance, sagesse et efficacité pendant la période d’intérim. Comme vous le savez, aucune succession n’est facile, encore moins quand elle intervient dans des circonstances aussi tristes que celles créées suite au décès du Président Henri Konan Bédié.

LIRE AUSSI :   Grossesse/Voici quelques conseils pour s'habiller avec style

Nous sommes fiers de vous Monsieur le Président honoraire. Au nom de tout le personnel et les militants du Parti, acceptez Monsieur le Président, toutes nos félicitations. Vous êtes source d’inspiration et de motivation pour nous. Joignez-vous à moi, s’il vous plait, pour un hommage au Président Honoraire. Je vous demande de l’applaudir bien fortement. Nos remerciements vont également à Madame COWPPLI-BONY, dont le soutien a été essentiel à votre succès.

Très prochainement, une cérémonie spéciale sera organisée pour vous décerner la plus haute distinction dans l’Ordre du Bélier et les honneurs officiels du Parti. J’aimerais rendre hommage à tous nos aînés qui se sont particulièrement impliqués dans ce processus déterminant pour la sauvegarde de notre parti le PDCI-RDA, qui a abouti à une élection apaisée, consensuelle et démocratique.

« Nous devons, d’abord à l’intérieur de notre Parti et, ensuite, à l’échelle de toute la nation, être les chantres de l’unité au sein du Parti », a sollicité le président du Parti.

Je voudrais, enfin, remercier et féliciter tous les militants et toutes les militantes, tous les cadres de notre grand Parti, pour le travail acharné abattu, qui permet de retrouver aujourd’hui un PDCI-RDA dynamique, résilient et dont le dynamisme retrouvé, impressionne les observateurs de la vie politique ivoirienne. Je n’oublie pas le Comité de transition ainsi que les cadres et les équipes du Parti qui ont travaillé à préparer les dossiers de la présente passation, permettant ainsi que notre cérémonie de ce jour se tienne dans d’excellentes conditions.

Ils ont préparé un rapport de transition qui me sera très utile pour orienter les décisions que j’aurai à prendre dans un avenir proche. Chers membres de la haute direction du Parti, Notre engagement ferme envers la démocratie, le dialogue, l’unité du Parti, est sans faille. Depuis le 22 décembre 2023, date de notre élection à la tête du Parti, et conformément aux grandes orientations du Congrès, nous nous attelons à assurer et réussir une transition dans le calme au sein du Parti, en vue d’aboutir à la mise en place d’une organisation qui prenne en compte toutes les compétences du Parti.

LIRE AUSSI :   CEI/Henriette Lagou intègre le bureau central

La chaîne de générations existante au sein du Parti est une chance unique sur laquelle nous devons capitaliser. De nombreux défis nous attendent. Les priorités qui s’y dégagent dès à présent peuvent se décliner comme suit :

 ♦ Préparer, organiser en lien avec sa famille et les autorités de notre pays, les obsèques du Président, Son Excellence Monsieur Aimé Henri Konan Bédié. Notre regretté Président devra être accompagné à sa dernière demeure, dans la dignité et les honneurs à la hauteur de l’immense travail qu’il a accompli et de ce qu’il représente pour nous, pour notre pays, notre continent et le monde.

« Les grandes batailles se construisent et se gagnent dans l’union et la discipline », a rappelé le successeur du président Henri Konan Bédié.

Nous exprimons de nouveau toute notre compassion à sa veuve Henriette KONAN BEDIE et à toute sa famille.

♦ Réorganiser le Parti et le mettre en ordre de bataille pour la conquête du pouvoir aux prochaines échéances électorales, notamment :

 ►Par la dynamisation des activités sur le terrain à travers un management plus proche du terrain, prenant en compte les spécificités de chaque zone géographique de notre pays.

L’attachement des Ivoiriens à notre Parti s’est encore exprimé à la faveur de la semaine d’adhésion organisée du 8 au 15 janvier dernier, qui a vu plus de quatre mille (4 000) nouveaux militants frapper à la porte du Parti en une semaine, dont plus de 70% ont moins de 50 ans. Il s’agit pour nous de poursuivre l’œuvre de nos illustres prédécesseurs et de continuer à faire du PDCI – RDA, un Parti uni, conquérant et capable de proposer une offre porteuse d’espoir et de rêve, et prêt pour gouverner, dès après les échéances électorales de 2025, dans une Côte d’Ivoire réconciliée, unie et prospère.

LIRE AUSSI :   CPI: décision d’acquittement et de mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé rendue le 15 janvier

Mesdames et Messieurs,

« Tous Ensemble, nous allons travailler à la réalisation de nos objectifs, continuer à faire progresser le Parti, et surtout améliorer les conditions de vie et le bien-être des Ivoiriens », a fait savoir le nouvel élu.

Les grandes batailles se construisent et se gagnent dans l’union et la discipline. Nous allons dans cet esprit, parcourir tous les coins et recoins de la Côte d’Ivoire pour porter le message du PDCI-RDA à savoir, faire la politique, mais la faire autrement, en prônant sans cesse, l’union des filles et fils du pays, dans leur diversité et leurs différences. Nous sommes le Parti fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Nous avons l’exigence de garder le bras grand ouverts et guidés par la tolérance et le dialogue, chaque fois qu’il s’agit de l’avenir de notre pays.

Nous avons besoin de tous et devons être à l’écoute des militants. Tous ensembles, nous réussirons sûrement. Je m’engage à renforcer la démocratie interne du Parti par la promotion d’un processus de prise de décision participatif et inclusif, mais aussi sans faiblesse quant au respect de la discipline du Parti. Gardons et portons haut la flamme du Parti et traçons ensemble les sillons de l’avenir de notre pays. Nous devons, d’abord à l’intérieur de notre Parti et, ensuite, à l’échelle de toute la nation, être les chantres de l’unité au sein du Parti.

Nous devrons promouvoir la diversité des idées, tout en restant fermes et fidèles à nos valeurs fondamentales, dans le dialogue, la tolérance et la paix pour « servir le vaillant peuple ivoirien ». Tous Ensemble, nous allons travailler à la réalisation de nos objectifs, continuer à faire progresser le Parti, et surtout améliorer les conditions de vie et le bien-être des Ivoiriens.

Vive le PDCI-RDA, vive la Côte d’Ivoire !

Que Dieu vous bénisse !

 Je vous remercie.