Liberia/Georges Weah montre la voie à suivre

Le président sortant du Liberia George Weah a affirmé n’avoir aucune intention de se représenter à la tête de son pays, tirant un trait définitif sur la présidence après sa défaite électorale il y a deux mois, rapporte lundi la presse locale.

 Elu président en 2017, Georges Weah a été battu aux dernières élections organisées au novembre 2023 par son adversaire Joseph Boakai à qui il laissera officiellement la place le 22 janvier, dans quelques jours. Selon l’ex-star du football, son âge ne lui permettrait pas de se présenter en 2029 aux prochaines élections.

Pour Georges Weah, ses compatriotes verront bien qu’il a pris de l’âge et qu’il y a des tâches qu’il ne pourra plus accomplir, « j’ai cinquante-sept (57) ans et l’âge de la retraite est fixé à soixante-cinq (65) ans au Liberia, donc dans six (6) ans, j’aurai soixante-trois (63) ans et je ne pourrai pas travailler pendant deux ans seulement », a-t-il tenu.

Ajoutant qu’il ne se voit pas rester en politique jusqu’à un âge avancé pour être trainé en ridicule par les Libériens, qui par ailleurs les remercie, « de m’avoir permis de devenir président, que ce soit une ou cinquante fois. Je vous garantis que ce ne sera qu’une seule fois », a-t-il reconnu.

George Weah n’a pas dit ce qu’il comptait faire après la présidence. Il a promis d’oeuvrer pour la paix et la prospérité de son pays.

Source : lematin.ma avec operanewsapp.com

LIRE AUSSI :   Elections locales: le MVCI dénonce les manœuvres d'intimidation du régime Ouattara