Économie/Le scandale BIO-métrique du siècle!

La Rédaction

La Cour des Comptes, en tant que juridiction financière chargée du contrôle de la gestion des finances publiques, a récemment jeté la lumière sur un scandale secouant la Côte d’Ivoire. Sa réaction soulève   des interrogations sérieuses quant à des suspicions de corruption et/ou de détournements des recettes liées à la délivrance de cartes d’identité et de passeports.

Au vue des documents produits concomitamment par deux membres du gouvernement, il est à conclure que le contrat du groupe Snedai ne sera pas renouvelé.
Cette structure financière vient-elle de jeter l’éponge?

L’institution a mis en évidence des irrégularités flagrantes dans la gestion financière de l’Office National d’État Civil et d’Identification (Oneci) ainsi que du groupe Société nationale d’édition de documents d’identification (Snedai), tous deux cooptés pour délivrer ces documents essentiels.

Une question majeure se pose : quel est le montant réel des rentrées financières collectées par ces concessionnaires depuis l’acquisition et la mise en application de leur feuille de route ? L’analyse conjointe des documents (en fac-similé), nous amène à conclure que :

– le contrat du groupe Snedai ne sera pas renouvelé,

– la concession du service public lui sera retirée, et ce rapport de la Cour des Comptes est destiné en priorité au Président de la République.

Pourquoi le Chef de l’Etat a-t-il autorisé sa publication ? Pourquoi la Cour des Comptes a-t-elle focalisé son analyse sur la seule période de 2022, alors que les problèmes perdurent depuis 2019 ? En adoptant une approche réductrice, la Cour ne risque-t-elle pas de participer involontairement au crime ?

Manifestement, le politique veut-il se munir du bâton de la justice pour frapper ? Il est évident que le problème va au-delà des constats de la Cour des Comptes, et seule une résolution politique pourra remédier à la situation. L’avenir nous dira quel séisme ce scandale de grande envergure provoquera dans les cercles politiques et au sein de la société ivoirienne.

LIRE AUSSI :   Politique/Le Pdci-Rda à l'assaut de ses militants