Guinée-Eglise catholique /Le Cardinal de Conakry invite la communauté ecclésiastique à être de bons bergers

Par Justin Kassy/afriquematin.net   

  A la faveur de l’adresse du Cardinal de Conakry, Robert Sarah aux fidèles et aux populations, le Pdg d’une structure évènementielle, met en relief la gangrène qui ronge la société guinéenne.

Tidiane Soumah invite ses compatriotes à plus de responsabilité dans leur comportement au quotidien.

« L’église meurt, parce que les pasteurs, ont peur de parler avec franchise et vérité.  Nous avons peur des médias, de l’opinion publique, de nos confrères ! Mais le bon berger, donne sa vie pour ses brebis. Dans peu de temps, je serai appelé en présence du Juge éternel. Si je ne transmets pas la vérité que j’ai reçue, que vais-je lui dire ? Nous, Evêques, devrions trembler à la pensée de nos silences coupables, de nos silences complices, de nos silences condescendants avec le monde », fait comprendre le représentant de Dieu à Conakry.

Faisant suite à ce message, l’opérateur culturel, Tidiane Soumah tire la sonnette d’alarme sur cet état de fait. Très préoccupé par les dérives comportementales de certains de ses compatriotes il les invite, à cet effet, à revoir leur conduite.

S’appuyant ainsi sur le message du Cardinal, il note que, ce message est aussi valable pour tous les croyants, musulmans, Chrétiens catholiques, ou Protestants. « Les humains ont décidé de donner dos à la vérité. Car, entre croire en Dieu, avoir la foi, et les actes négatifs au quotidien, avec tous son corolaire de contre-vérités visibles, le fossé est devenu énorme, et c’est dommage », met-il en lumière.

LIRE AUSSI :   L’Ivoirité/Et si on réhabilitait ce concept, la guest star de la présidentielle 2020?