Musique/Aïcha Koné invite les populations à respecter la vie privée du couple Serey Dié

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

Récemment, sur une Chaîne de télévision ivoirienne, Aïcha Koné, s’est prononcé sur les relations de Serey Dié et Josey.  

« Il y a trop de bavardages autour de ce couple Serey Dié et les ragots et les commérages sont inutiles et nuisent à la vie privée de ces deux artistes.», ajoutant que « ces pratiques existent depuis la nuit des temps en Afrique, sans qu’on en parle au grand jour, mais  lorsque  le sujet concerne des personnages publics, ça pose un problème. »  

Aïcha Koné reconnait qu’elle-même est passée par là, avec le père de son fils Tchaga

 Aïcha de poursuivre, « nous sommes en Afrique, ce ne sont donc pas des choses qu’on n’a jamais vues. Ça prend d’autres tournures. Il y a trop de bavardages autour ».

La Diva a fait remarquer qu’elle-même est passée par là, avec le père de son fils Tchaga. « J’ai aussi vécu ça à l’époque avec le père de Tchaga. Donc, je sais plus ou moins, ce que ça fait de se retrouver dans une pareille situation. », fait-elle remarquer.

Il faut aussi rappeler qu’à un moment donné, Serey Dié et Josey faisaient l’objet de critiques des internautes, à propos de leurs relations. Aïcha souhaiterait que l’on « se concentre sur la carrière professionnelle de la jeune chanteuse Josey, en se passant de sa vie privée. »

Pour elle, « Josey, est une bonne chanteuse. Avec une voix sensuelle et posée, qui rappelle le Gospel et le Jazz ». Ensuite, la Diva ne manque pas « d’apprécier les chansons Mandingues que Josey interprète régulièrement. »

 C’est pourquoi, elle souhaiterait qu’on parle de cette jeune chanteuse, uniquement sur le plan professionnel. Car, conclut-elle, « c’est une bonne chanteuse. Il y a de la sensualité dans sa voix, une voix posée et assez grave, qui nous rappelle le Gospel, le Jazz. Elle fait aussi souvent des chansons Mandingues que j’aime bien. », note-t-elle.

LIRE AUSSI :   Gonaté/ un civil tué à dans une altercation avec des gendarmes (communiqué)