Mali/Fatoumata Batouly Niane est-elle combattue ?

Par Justin Kassy/afriquematin.net 

 L’Être humain en général, a un autre sens, qui ne voit que ce qui n’a pas été fait chez son prochain et chez l’Africain, ce sens est très développé, au point que finalement, on ne sait plus ce qu’il veut que l’autre fasse, pour qu’il le juge positivement. Ce dont on reproche à la présidente du Mouvement « An Bikô » Fatoumata Batouly Niane, en est une éloquente illustration.

L’idée essentielle qui animait et anime encore aujourd’hui, plus qu’hier, Fatoumata Batouly Niane, à la création de son Mouvement politique & Citoyen en 2021, c’est d’apporter sa modeste contribution au développement de son pays. Outre cet objectif qualifié de noble, un autre, et non des moindres, se greffe au premier. Il s’agit du soutien qu’elle apporte aux populations vulnérables notamment la jeunesse.

 Depuis la création de cette structure, le mouvement « An Bikô » traque le sous-développement par des actions humanitaires et sociales à travers le pays. Récemment, les membres de cette entité sociale ont fait des dons de kits alimentaires aux populations du pays. Ensuite, à la faveur du jeûne musulman, une Opération baptisée, « opération Ramadan », a vu le jour, qui a permis à « An Bikô » de toucher plusieurs populations. Mieux, elle s’est étendue à l’étranger, en France, et dans d’autres pays européens.

 « An Bikô» s’est également signalé dans les Hôpitaux, en offrant des vivres et non-vivres aux patients dans les hôpitaux, il offert l’éclairage public, installé des feux tricolores, construit des châteaux d’eau, effectué des curages, construit des terrains de sport, football, notamment, construit des Foyers de jeunes, de Centres de formation pour les femmes, leur apprendre la fabrication du savon, évacué des compatriotes malades au Maroc, dont le petit Seydou Traoré, une fille, Coulibaly, qui, malheureusement, a succombé au mal, récemment, « An Bikô »vient de prendre en charge, l’hospitalisation d’un vieux, Mamadou Doumbia, au Maroc, offert deux chaises roulantes à deux fillettes, etc.

LIRE AUSSI :   Situation socio Politique-Hubert Oulaye/ "Si on va vers des élections avec une CEI qui n’est pas acceptée, les résultats aussi ne seront pas acceptés… "

Aussi, à la faveur « d’Hivernage-Tour2 », la ville de Bamako, connaît en ce moment, une opération de nettoyage. Les caniveaux, les égouts, bouchés, par les ordures ménagères, ont été vidés de leurs ordures. Grâce aux interventions des équipes composées de jeunes, de vieux, de vieillards, ont sillonné toutes les Communes de Bamako. Pour lutter contre l’insalubrité, créée par les populations, elles-mêmes. Pour appuyer ces différentes équipes, des Caterpillards ont été sollicités. Et des montagnes d’ordures ménagères ont été enlevées. Ce qui a permis aux eaux de ruissellement, avec ces pluies diluviennes, en cette période d’hivernage au Mali, de prendre leur voie habituelle, sans obstacles.

Mais, en dépit de tout le bien que Batouly Niane, s’emploie à faire, pour apporter sa pierre à la construction de l’édifice malien, il y a des individus qui s’acharnent sur elle, et l’accusent de tous les maux. Cet agissement de ces Maliens égarés, payés pour dire des insanités sur de bonnes gens, n’est pas de nature à encourager, ceux qui ont l’amour de leur patrie, en participant à son essor.