Côte d’Ivoire/Crise ouverte à Moossou/ La Génération Noudjou s’engage à soutenir le maintien du roi au pouvoir.

Le 15 juillet 2023, lors d’une messe de requiem, au sein de la Paroisse Saint-Antoine de Padoue, des membres de la Génération « Bloussoué » ont agressé et publiquement humilié en retirant symboliquement la chaussure, geste traduisant selon leur perspective une remise en question de la fonction du Roi. Depuis lors, la tension a atteint un niveau alarmant. Face à cette situation délétère, plusieurs communautés apportent leur soutien au Roi. Parmi celles-ci, la Génération au Pouvoir a exprimé son soutien indéfectible à Sa Majesté Assoumou Kanga. C’était lors d’une conférence de presse tenue le 13 août 2023.

Le palais du royaume de Moosou a abrité une conférence de presse le 13 août 2023. À cette occasion, les membres de la Génération Noudjou ont exprimé que Sa Majesté Kanga Assoumou occupe fermement le trône royal et travaille en étroite collaboration avec les notables pour administrer les affaires du village. Le dirigeant des Noudjou a saisi cette opportunité pour exhorter le petit groupe d’agitateurs à abandonner leur projet de perturber la paix du Royaume, soulignant que le Roi Kanga continue de régner conformément à la tradition, en tant que chef du royaume de Moossou.

Dans cette optique, les Noudjou ont lancé un appel aux manifestants pour qu’ils retrouvent la rationalité, favorisant ainsi la quiétude et l’unité en tant que fondements solides du village.

LIRE AUSSI :   Emeutes devant la CEI/ Les manifestants réclament la réinscription du nom de Laurent Gbagbo sur la liste électorale.