Musique/Roseline Layo, une ascension fulgurante !

Par Justin Kassy/afriquematin.net -Source : Patrice Dama

Avec plus de huit (8) millions de vues en un mois, Roseline Layo, bat le record ivoirien en vue, sur You Tube. Surpassant celui de feu DJ Arafat. Lentement, mais sûrement, la jeune fille de la Région du Tonkpi, fierté nationale- devient la nouvelle véritable icône de la musique ivoirienne.

Dans la mêlée actuelle, Roseline Layo, a fait montre de sérieux, de rigueur, dans le métier, où elle est venue, juste pour un passe-temps, et non pour y faire carrière, comme elle le fait aujourd’hui. Qui voyaient en elle, des prédispositions, des atouts sûrs, pour réussir dans cette mêlée, avec un disque d’Or à l’appui qui récompense les efforts, la qualité des œuvres discographiques, dans la carrière d’un ou d’une artiste.

Au moment où certaines chanteuses s’agrippent au morceau d’autrui, pour s’en approprier et faire du bruit inutile, Roseline Layo, elle, progresse vers la gloire. Elle ne fait que travailler pour récolter encore d’autres lauriers pour enrichir son palmarès qui a commencé à être élogieux. Parce qu’elle s’est entourée des professionnels du show-biz et l’unanimité s’est faite rapidement autour d’elle, ainsi que son succès reconnu partout, à travers le monde

Faut-il noter que Roselyne Layo a amorcé son ascension vers le sommet, la gloire, avec beaucoup d’espoir, un objectif que tout artiste vise, mais malheureusement que beaucoup n’arrivent à atteindre, parce que tout le monde ne peut pas être premier dans une compétition. Surtout, celle où il est question de faire preuve de créativité, en faisant appel à son génie-créateur. Un don de Dieu, dont l’exploitation est un casse-tête chinois pour d’autres.

LIRE AUSSI :   Economie/Le FMI redoute une « tempête »