Montréal/Les « Nuits d’Amour pour la Guinée de Conakry » se préparent activement

Par Justin Kassy/afriquematin.net     

La première édition des « Nuits d’Amour pour la Guinée de Conakry », qui aura lieu à Montréal au Théâtre Fairmont est un événement, initié par deux opérateurs culturels.

 Dans presque tous les milieux, les foyers, les lieux publics et autres, le sujet est le même. Tout mettre en œuvre, pour vivre ces « Nuits guinéennes » déportées dans un pays d’Europe. Selon les échos, la vente des billets, pour ces « Nuits » se passe bien.

Mohamed Max Camara….
…et son compère Tidiane Soumah comptent mettre tout en oeuvre pour la réussite de ce premier coup d’essaie.

Il est même question de record battu, comparativement aux autres événements de show-biz organisés auparavant, par certaines structures événementielles.  Cet engouement s’explique par le fait qu’il s’agit pour les mélomanes vivant au Canada et d’autres pays, qui ne connaissent pas encore la Guinée, de venir découvrir la richesse musicale et culturelle de ce pays africain subsaharien, qu’on ne se lasse pas de voir et d’apprécier à sa juste valeur.

 La Guinée a des musiciens talentueux, (djémbé folars) des acrobates, des chanteurs à la voix d’or, perçante, qui galvanise pour des causes nobles, des voix qui encouragent la bravoure, etc.

Pour les organisateurs, ce projet va « aider ou parrainer plus d’une cinquantaine de filles ou femmes Albinos natives de ce pays pour les études », une initiative noble des « Fondation Conakry Nouvelles » et la Fondation humanitaire internationale Patisou « les partages Tidiane Soumah ».

LIRE AUSSI :   Londres/Un homme découpe sa femme et lui verse de l’eau chaude sur le corps