Divo/ L’Upcc-ci rend hommage aux producteurs du binôme café-cacao

Par Franck Elisé Bouabré correspondant Afriquematin.net

L’Union des Producteurs de Café-Cacao de Côte D’Ivoire (Upcc-ci),  sous la présidence du premier responsable du syndicat national agricole pour le progrès (Synap-ici) a organisé la 2è édition de la journée d’hommage aux producteurs du binôme café-cacao, ce samedi 1er avril 2023 à Divo.

Ils sont venus des quatre coins de la région de Loh-Djiboua pour célébrer les vaillants producteurs de café-cacao, en présence du syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synapci).

 

A cette occasion, Koné Moussa, responsable du Synapci, par ailleurs président d’une coopérative à Daloa a, dans son intervention décliné les maux qui minent ladite filière. Le plus récurent selon lui, demeure le phénomène des acheteurs véreux. Sur ce point, le syndicaliste a invité chaque producteur à dénoncer ces personnes qui s’adonnent à cette pratique. « Le gouvernement a maintenu le prix de cacao à 900 francs cfa le kilogramme pour la petite campagne. Nous disons merci au chef de l’État pour cette bonne nouvelle. Mais, aujourd’hui notre combat est lié aux acheteurs véreux. Il faut que chacun puisse combattre ce phénomène pour que le prix annoncé par le gouvernement soit respecté », a insisté le patron du Synapci. Et d’ajouter « Les producteurs ne doivent pas se décourager. Il sera difficile pour un producteur isolé de s’en sortir. Soyons donc unis. Car c’est ensemble qu’on peut relever ses multiples défis ».

 

L’honorable Nadine Gneba, marraine, représentant, le Ministre Amedé Kouakou, patron de la cérémonie a, pour sa part abordé dans le même sens que les producteurs : « combattre les acheteurs véreux ». Pour pallier à cette problématique, elle a invité les producteurs à se mettre ensemble pour dénoncer ces acheteurs véreux. « Mettez-vous ensemble et faites remonter l’information afin que ces pisteurs soient dévoilés », a-t-elle conseillé. Poursuivant, elle a rassuré les paysans que le ministre Amedé Kouakou sera toujours à leur côté pour moderniser le secteur café-cacao. Aussi, elle a saisi cette opportunité pour saluer les producteurs pour cette initiative qui, selon elle, participe au développement de la région de Loh-Djiboua et par ricochet la Côte d’ivoire en général. Elle a, par la même occasion, encouragé  les producteurs à se mettre en association. « Organisez-vous en association. Si vous êtes réunis en association, le gouvernement pourra vous accompagner », a-t-elle conclu.

LIRE AUSSI :   Lutte contre la cherté de la vie/Le réseau ivoirien pour défense des droits de l'enfant et de la femme invite la population de Daloa à y contribuer efficacement