Affaire des Enseignants Chercheurs accusés de Fraude au baccalauréat 2022/ Dr Kazon, porte-parole de la CNEC clarifie l’état des faits  

Des Enseignants-Chercheurs sont accusés de fraude au baccalauréat 2022 par le Ministère de l’Éducation Nationale. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, Dr Kazon Aubin, Porte-Parole de la CNEC exprime sa désapprobation à l’endroit du ministère de l’éducation nationale.

Ci-dessus le communiqué de la CNEC.

Chers maîtres, collègues et camarades syndiqués,

Dans sa publication du samedi 19 novembre 2022, un article de presse, a ouvertement accusé des Enseignants-Chercheurs de fraudeurs au baccalauréat 2022 par le Ministère de l’Éducation Nationale. Informé de la situation, le Porte-Parole, Secrétaire Général National de la CNEC, Dr KAZON Aubin, a cherché à comprendre les motifs de cette incrimination. Après vérification des faits, il appert que les collègues sont victimes de fautes de manquements aux règles de délibération. Le PP KAZON voudrait, par cette accusation fantaisiste, exprimer sa désapprobation à l’endroit du ministère de l’éducation nationale.  En réalité, exposer les noms des collègues dans un article de presse pour des fausses accusations de fraudes, c’est jeter l’opprobre sur toute la communauté universitaire. Le Secrétaire Général National épris des valeurs d’excellence et de probité morale, avait avant le lancement des épreuves du baccalauréat apporté le soutien de son syndicat à Madame le Ministre. C’est pourquoi, il demande au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de s’impliquer dans la résolution de ce problème pour que l’honneur de nos collègues n’en pâtisse pas. Par ailleurs, Dr KAZON voudrait souligner qu’il n’est pas bienséant d’exposer à la face du peuple ceux qui sont chargés de former l’élite de demain pour des fautes de fonctionnement. De tels agissements ne cadrent pas avec l’esprit de la trêve sociale.

LIRE AUSSI :   Lancement mouvement "PDCI Renaissance’’- Kablan Duncan: ’’Nous refusons la rupture entre le PDCI et les autres membres de la famille Houphouetiste’’

Pour terminer, Dr KAZON en appelle à l’union et à la solidarité autour des camarades mis en cause.

Pour le BEN

Le Secrétaire National à l’Information et à la Communication

BAKAYOKO Mamadou