Par Christ Zorro/ Afriquematin.net

« Jeunesse et employabilité : Quelles solutions ? ». C’est  le thème du premier atelier de l’année 2020  organisé par l’association TELESS, présidée par Mme Linda Yoh et qui œuvre depuis  2018 pour la promotion de l’Education. L’objectif de cet atelier  était de réfléchir, avec les différentes associations de jeunesses invitées, sur les dures réalités du marché de l’emploi et d’outiller celles-ci  aux  clefs essentielles   pouvant leur  garantir une insertion professionnelle réussie. C’était le samedi 25 janvier 2020 au sein de l’UFR Des  Sciences Pharmaceutiques et Biologiques  de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody.

Améa Konan et Ahi Jean Claude sont les consultants en développement durables sollicités par l’association  TELESS  pour animer ledit atelier. Promoteurs de la startup AMEAENERGY, ils sont partis de la présentation de leur Entreprise pour aboutir aux défis qui ont été les leurs  avant  d’entrer de plein pied dans les attentes des jeunes présents à l’atelier. Par des échanges forts enrichissants  sur les réalités du monde de l’emploi en Côte d’ Ivoire, ils ont proposé des solutions idoines pouvant amener l’auditoire à scruter l’horizon de l’emploi avec espoir et certitude.

« C’était très important pour l’association dont nous sommes en charge d’avoir l’avis des jeunes, de  savoir ce qu’ils pensent du système éducatif et tout ce qui  concerne  le marché de l’emploi. Pour cette année 2020, c’est encore plus d’ateliers. Le prochain  se tiendra très certainement au sein de l’UCAO au mois de mars prochain.  Nous comptons aussi mettre en œuvre  différents projets dont le  prix Afortuè pour la recherche de l’excellence que nous organisons chaque fin d’année pour récompenser les cinq meilleurs élèves de chacune des  classe des établissements que nous avons sélectionnés. Cette année, ce sont  cinq groupes scolaires qui ont été sélectionnés. Ainsi,  une tombola dont le but est de  collecter des fonds pour la réalisation desdits projets  est lancée à hauteur de mille (1000) FCFA le ticket.  Il y aura pour cette occasion  cent-soixante-dix (170) élèves qui seront récompensés pour leur excellence au travail. Nous ouvrirons, pour terminer, une bibliothèque  dans l’un desdits   groupes scolaires. C’est une manière pour nous d’inciter les enfants à travailler davantage mais aussi et surtout à les aider à être épanouis tout le long de l’année  scolaire ». C’est par ces propos à l’adresse de la presse qui a été conviée  à cet atelier que Mlle Boka Bettina Laurèle, vice-présidente de l’association TELESS, a clos cette initiative au profit de la jeunesse.

Il faut rappeler que TELESS est une association de solidarité à but non lucratif et apolitique et  vise à promouvoir l’éducation à travers trois (3) missions principales : Sensibiliser, Former et Aider. Elle compte une vingtaine de membres  aussi bien en  France qu’en en Côte d’Ivoire et  ouvre ses portes à toute personne, sans distinction d’appartenance raciale et  religieuse,  désireuse de s’investir dans la mission de cette association.

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook