Zéguéta (Bouaflé): Les femmes de Konanbakro à l’école du  leadership. 

Par Yann Dominique N’guesssan, envoyé spécial-afriquematin.net

« Contribuer à réduire la marginalisation de la femme et de l’enfant dans le monde », telle est la mission que s’est donnée l’Organisation à but non lucratif, la Fonga-Pdef, dirigée par le Médecin-général de Brigade Kouamé Akissi. Créée en 2014, les fondements   de cette structure  sont  partis du fait que « la plupart des enfants et des femmes sont dans un état de marginalisation dans le monde. Il y a le mariage précoce et autres violences basées sur le Genre. La scolarisation inachevée avec plus de 48% de filles qui n’achèvent pas le cycle scolaire », dira la présidente. Ainsi depuis le lancement de ses activités, des campagnes de sensibilisation ont été menées sur divers thèmes qui sont des sujets de préoccupations pour les femmes et les enfants en général et pour les jeunes en particulier. Entre autres, « sur le comportement sexuel responsable, la promotion de la santé sexuelle, et la promotion de la scolarisation des enfants notamment celle des jeunes filles », fait-elle savoir. Au-delà de ce pan social d’autres initiatives ont été au centre de ses actions. Notamment  la prise en charge de certaines femmes en situation difficile « en leur octroyant des prêts pour l’exercice de leurs activités ». Prompte à œuvrer pour l’apaisement de la souffrance des démunis en leur apportant un plus à leur quotidien, la Fonga-Pdef dont l’un des objectifs majeurs est le développement de la femme rurale, le plus souvent est confrontée à d’énormes difficultés d’ordre matériel et financier. Pour joindre l’acte à la parole, une campagne de proximité vient d’être lancée du 19 au 22 avril prochain, à l’effet d’apporter la connaissance nécessaire aux femmes de Konanbakro, un village de la sous-préfecture de Zéguéta, dans le département de Bouaflé. Occasion pour elles de tirer le meilleur d’elles mêmes au sortir de ce séminaire et d’être aguerries aux pratiques de la comptabilité simplifiée. « Le leadership féminin et  l’autonomisation de la femme », tel est ce terme qui sera abordé pendant ces trois jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.