Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Venezuela/La communauté internationale divisée

Moins d’une trentaine de pays occidentaux reconnaît ou envisage de reconnaître le «président par intérim» Juan Guaido, chef de l’opposition au Venezuela. Le «président élu» Nicolas Maduro est encore soutenu, implicitement ou explicitement, par une large majorité des 193 États membres de l’ONU. À l’égard de ce pays, le monde est coupé en deux parts de taille inégale. Depuis que Juan Guaido, le président du Parlement, tenu par l’opposition, s’est autoproclamé «président par intérim», seuls vingt-trois États, menés par les États-Unis, lui ont reconnu ce titre. L’Australie ainsi que, sur le continent américain, onze des douze membres du Club de Lima (Canada, Brésil, Argentine, Chili, Colombie, Costa Rica, Guatemala, Honduras, Panama, Paraguay, Pérou) ont rapidement suivi Washington.

Source : lefigaro.fr

Facebook