Ultimatum d’Alassane au président de l’Assemblée Nationale : « Voici la position de Guillaume Soro ».

Par Fatime Souamée-Afriquematin.net

L’ultimatum d’Alassane Ouattara à Guillaume Soro est arrivé à terme. « Il faut qu’il dise officiellement avec qui il est », avait interpellé le chef de l’Etat. Et Soro Guillaume avait la première semaine du mois de novembre pour se prononcer. Le Pan semble être prêt à rendre publique, sa position. Selon une source bien introduite dans le sillage du Président de l’Assemblée Nationale  et du vice-président du Rdr.

 L’on constate que l’eau a tellement coulé sur le pont que les positions semblent se préciser entre le président de l’’Assembée Nationale et le Président de la République. Le torchon, à en croire un proche de Soro, a totalement brûlé. En effet, plus rien ne va entre Guillaume Soro et le pouvoir en place. Depuis un certain temps, le Pan, Guillaume Soro, et son mentor le président Alassane Ouattara, ne sont plus du tout sur la même longueur d’onde.  Une guéguerre qui s’est étalée sur la place publique lors des élections locales du 13 octobre.  Le cas d’Abobo et dans plusieurs localités, où l’on a assisté à un duel tranché entre partisans de Soro et ceux du RDR.  Duel au cours duquel, il y a malheureusement eu mort d’homme. Là où, en tant que vice président, le Rdr attendait de Soro un soutien sans faille, l’on a assisté à une opposition farouche entre clans opposés.  Des candidats ont affirmé leur attachement à Soro, au détriment du Rrd. Il s’en ait suivi, plusieurs interpellations de la part du parti de Ouattara au président de l’Assemblée Nationale. Interpellations, qui semblaient tombées dans des oreilles de sourd.

LIRE AUSSI :   Intoxication alimentaire/Des conseils pour limiter les risques

Pour notre informateur, Guillaume Soro semble être prêt à rendre bientôt publique, sa position. Selon les indiscrétions, plus rien ne lie le président de l’Assemblée Nationale et le Rdr, nous dit-on.  « Le désormais ex-vice-président du Rdr, a donné dos à Ouattara. Le divorce est consommé. Plus de retour possible en arrière ». Et notre source est catégorique : « Il rendra bientôt publique sa position », déclare notre t-il. Selon lui, plusieurs raisons seraient à la base de cette rupture totale, toujours à en croire notre source. Entre autres, la non implication véritable du Rdr et du président Ouattara dans le processus de réconciliation des ivoiriens. Et le fait qu’il y ait encore des détenus post-crise qui croupissent encore dans les prisons est très regrettable selon les dires de Soro Guillaume.

L’ex-secrétaire Général de la rébellion qui a justifié la prise des armes par une discrimination au détriment des gens du Nord, aurait-il déposé définitivement les armes pour prôner la paix et la réconciliation au sens propre du mot ?  Tout semble le faire croire, vu qu’à plusieurs reprises, il a demandé que les détenus de la crise post-électorale soient libérés. La question qui est sur toutes les lèves en ce moment est de savoir le sort que lui réserve le Rdr. Nombreux voient en lui un traite. Certains de ses amis ont été démis de leur poste dans plusieurs institutions.  Certainement une occasion pour Guillaume Soro de clarifier sa position dans ce débat politique. Mais pour notre informateur, Guillaume Soro devrait s’attendre à la confiscation de ses comptes bancaires. Un audit pourrait être également fait sur sa gestion de l’Assemblée Nationale. Attendons de voire.

LIRE AUSSI :   Mort de George Floyd : des manifestants incendient un poste de police

assaltine@yahoo.fr