Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Soudan/La rue veut déloger le pouvoir

Plus d’un millier de personnes ont pris d’assaut la place, devant le quartier général de l’armée, au centre de Khartoum, depuis samedi 06 avril 2019 dernier. Leur revendication première, le départ du président el-Béchir et de son régime.  La police anti-émeute a tenté de disperser la foule en tirant des gaz lacrymogènes, tandis que des contestataires ont lancé des pierres en direction des forces de sécurité.

C’est la plus importante manifestation dans ce pays qui s’est tenue, quatre mois après le début de la contestation contre le président Omar el-Béchir. Pour la deuxième journée consécutive, des milliers de Soudanais se sont rassemblés, ce dimanche 7 avril, devant le siège de l’armée soudanaise, certains y ont d’ailleurs passé la nuit. Les forces de sécurité ont essayé de les déloger, mais malgré les tirs de gaz lacrymogènes, les manifestants ont tenu bon.  Il y a eu, par ailleurs, un mort dans une manifestation, à Omdourman, ville voisine de Khartoum. Cela porte le bilan à plus d’une trentaine de victimes, selon les autorités. Mais l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch évoque plus d’une cinquantaine de  morts.

Selon une source, ce regain de mobilisation s’inscrit sans doute dans un contexte de changement, notamment en Algérie.

Source : rfi.fr avec afriquematin.net

Facebook