Situation sociopolitique : Bédié parle demain depuis Daoukro

Par Jean Levry -Afriquematin

Première apparition publique de l’année 2019 pour le  Sphinx de Daoukro. Ce sera à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux des militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) au Président Henri Konan Bédié qui se tiendra demain jeudi 10 janvier, dans sa ville natale,  au centre-ouest de la Côte d’Ivoire où il s’est retranché depuis peu.

Compte tenu de l’actualité sociopolitique qui prévaut dans le pays, nul doute que l’intervention du président du PDCI est très attendue. Et les sujets sur lesquels les observateurs attendent voir Bédié se prononcer sont entre le statut des cadres du vieux parti qui jouent les équilibristes en créant des mouvements internes (PDCI renaissance, sur les traces d’Houphouët) pour marquer leur adhésion au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RDHP), alliance  que le Pdci a quitté définitivement.

Déjà, le sage de Daoukro s’était séparé de la collaboration de quelques vice-présidents, notamment Daniel Kablan Duncan, Aka Aouelé, Jean-Claude Kouassi etc, mais qui conservent leurs statuts de militants. Des sanctions précisent, notamment l’exclusion ou la radiation, seront-elles prises à l’endroit des autres cadres ? Quoi qu’il en soit, après la déclaration d’Adama Bictogo avec la fameuse boutade « si après le 26 janvier, tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret », la position des militants PDCI qui flirtent avec le RHDP sera clarifiée.

Autre sujet brûlant de l’heure sur lequel le président Bédié pourrait se prononcer, c’est la non-installation du maire PDCI du Plateau, Jacques Gabriel Ehouo. La mise en tutelle de cette mairie, malgré les vives réactions de la part du Secrétaire exécutif, Maurice Kacou Guikahué, de l’Union des femmes du PDCI  et de la jeunesse du parti, devrait se prolonger, puisque Jacques Ehouo est mis en examen judiciaire pour un présumé détournement de fonds à la mairie sous l’ex-conseil municipal dirigé par Akossi Bendjo.

Que dira Bédié sur cette question ? Tous les regards sont tournés vers Daoukro, car, comme on le sait, les sorties du président du PDCI, ces dernières semaines, ont des effets dévastateurs chez ses ex-alliés du RHDP.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook