Reprise des cours et propagation du corona virus/Des parents d’élèves avaient prévenu.

Par Haidmond Kaunan/Afrique matin.net

La propagation du covid-19 en cascade, tant à l’intérieur du pays que dans le grand Abidjan, laquelle était redoutée par des parents d’élèves à l’annonce de la reprise des cours, se concrétise. Les cas  testés positifs dans les régions du Tonkpi et de San Pedro, mettent déjà ces parents en colère ».

« Nous leur avions prévenu que cette reprise des cours ne met pas nos enfants qui sont à l’intérieur du pays, à l’abri d’une contamination massive. Malheureusement dans ce pays les autorités n’écoutent personne »,  lâche Youkou Hie un parent d’élèves à Tabou, lequel était  très en colère après avoir appris qu’un instituteur venu d’Abidjan vient d’être testé positif. Avant d’ajouter que dans la région les élèves sont sommés de rester à la maison faute de cache-nez. Et pourtant, selon lui,  le gouvernement promet de  prendre toutes les dispositions  pour protéger les enfants. Ce qui faire dire à Tanoh Koua, ce parent d’élèves à Duekoue , que «  la contamination est déjà effective. Un cas est déjà détecté à Man. Et ces autorités qui n’écoutent personne ne feront que verser des larmes de crocodile lorsqu’arrivera le pire » Et Koné Nelpien à San Pedro de conclure : «  Ces gens  n’ont pas de cœur. On les avait avertis. Ils sèment les germes d’un soulèvement populaire. Pour eux le pouvoir rien que le pouvoir, même s’il faut gouverner des cimetières. Sinon,  d’où vient cette volonté d’ouvrir les écoles si vous n’avez rien  à proposer comme solution pour protéger nos enfants » ?

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook